TPMP. Débat sur l’emoji de l’homme enceinte

Débat sur l’emoji de l’homme enceinte sur le plateau de Cyril Hanouna

Les emojis sont de plus en plus utilisés pour exprimer des émotions et dans certaines situations, assez pratiques pour remplacer des réactions. Vous manquez de temps pour écrire de longs messages, quelques emojis suffisent pour exprimer vos idées, bien qu’il peut y avoir des malentendus autour de leurs interprétations. En effet, ces dernières années, de nombreux émojis ont vu le jour pour le bonheur des utilisateurs. Déjà en septembre 2021, le site « Emojipedia » recensait plus de 3600 différents emojis. Même si tous ne font pas l’unanimité, certains de la nouvelle série qui seront bientôt ajoutés sur les appareils Apple avec la mise à jour iOS 15.4 divisent l’opinion public : il s’agit des emojis “homme enceint”, et “personne enceinte”.

Emoji homme enceint, les spécialisent se justifient

“Deux nouveaux emojis sont venus au monde: homme enceint, et personne enceinte. Ils rejoignent la femme enceinte, un emoji qui existe depuis 2016”, peut-on lire dans un article du blog Emojipedia en date de septembre 2021. Mais depuis quelques jours, des voix s’élèvent de par le monde pour dénoncer une propagande des théories du genre et fustigent l’ajout de cet emoji. Comme le pensent à tort certaines personnes qui voient Apple derrière cette manœuvre, il n’en est pour rien. C’est plutôt l’organisation à but non lucratif Unicode qui créent les petites icônes. Ces dernières sont juste reprises par les constructeurs pour enrichir l’expérience de leurs utilisateurs.

Selon les clarifications du site spécialisé Emojipedia, c’est juste une représentation de faits réels et fictifs. Il affirme d’ailleurs que « les hommes enceints » existent. « Que ce soit dans le monde réel avec par exemple, les hommes trans ou dans la fiction avec Arnold Schwarzenegger dans le film Junior. Les personnes de tout sexe peuvent être enceintes, maintenant, il y a des emojis pour représenter cela ». Avant d’ajouter que « les nouvelles options de grossesse peuvent être utilisées pour la représentation par des hommes trans, des personnes non binaires ou des femmes aux cheveux courts, bien que, bien sûr, l’utilisation de ces emojis ne se limite pas à ces groupes ». Il est même proposé d’utiliser cette image “homme enceint” pour illustrer « un repas copieux ».

“Homme enceint”, un emoji qui semble ne pas faire l’unanimité

Aux États-Unis comme en France, les débats se poursuivent intensément autour de cet emoji qui va débarquer dans les semaines à venir. Certains se demandent vraiment son utilité. Outre-Atlantique par exemple, les éditorialistes Tucker Carlson et Mark Steyn de FoxNews ont critiqué véhément cet ajout qu’ils jugent inutile. En France, c’est l’un des sujets qui animent plus les débats.

Si dans l’émission Touche pas à mon poste, l’invité Gilles Verdez se met en costume d’avocat défenseur en parlant d’un ajout « moderne et profondément humain », la chroniqueuse Danielle Moreau de TPMP quant à elle, s’inquiète d’une société qui « marche sur la tête » et appelle à « descendre dans la rue ». C’est d’ailleurs le même point de vue qu’a l’essayiste Paul Melun au micro de RMC Story. Il dénonce lui aussi « une propagande des théories du genre », et y voit « une forme de dystopie ». En tout cas, ce sujet continuera à alimenter les débats dans les jours à venir, puisque ce n’est pas la première fois qu’un emoji fait polémique; l’on s’en souvient encore de l’emoji « femme à barbe » l’an dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *