Cyril Hanouna se range-t’il du côté des complotistes ?

Plateau après plateau, l’émission TPMP revient sur l’épidémie du Covid, et de ses conséquences pour les français. Un sujet qui intéresse forcément tous les téléspectateurs, tant la vie des français est chamboulée par cette maladie.

Comme à son habitude, TPMP confronte des chroniqueurs (et invités) qui sont “pour” ou “contre, et chacun y va de sa petite analyse personnelle, sur la situation sanitaire à date, de ses raisons, et des mesures que le gouvernement devrait implémenter, afin d’y mettre fin.

Le problème dans TPMP, c’est de débattre “mot contre mot”, et non “étude scientifique, contre étude scientifique”. Ainsi, plus une personne est charismatique, et se donne le droit de couper la parole de son interlocuteur, plus il sera acclamé par le public. Bref, TPMP est devenu une émission populiste, où la raison, et l’approche scientifique n’ont pas leur place, face au spectacle et au clash.

Pour mieux comprendre la ligne éditoriale, Cyril Hanouna, qui a déclaré ne pas s’être fait vacciner, car il a peur des effets secondaires, et alors pourtant que son père est médecin (et pro-vaccin), a eu des propos hallucinants, hier soir, sur le plateau de TPMP. Effectivement, il a dit “les gens sont déçus, le vaccin marche moyennement. Il est médiocre”. Néanmoins, il a scientifiquement tord.

Une étude du CHU de Nimes, indique que le vaccin a sauvé 50 000 vies au minimum en France. Ce que l’on ne peut de qualifier de médiocre. Au contraire, c’est un résultat significativement positive, et qui démontre aussi que la balance bénéfice / risque de la vaccination est positive.

Ainsi, c’est très grave qu’un animateur, en l’occurrence Cyril Hanouna (dont la référence semble être le professeur Raoult.. ), qui a une très grande notoriété, et influence, puisse se permettre de raconter n’importe quoi sur les plateaux, sans contradicteur scientifique. Il invite bien une ou deux personnes de raison, mais qui sont souvent écrasés par son envergure médiatique, et sa possibilité de reprendre la parole, et conclure les séquences.

Ainsi, les téléspectateurs pro-sciences, commencent à trouver lassant l’émission, surtout que Raymond Aabou, Delphine Wespiser, ou encore Florian Genton, n’en ratent pas une pour sortir leurs propos hors-sciences, se sentant pousser des ailes, à contretire des scientifiques de renom.

Bref, on espère que l’émission va rapidement évoluer, ou que le CSA interviendra afin de contrebalancer les temps de paroles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *