TPMP : Isabelle Morini-Bosc victime d’un viol, elle raconte son histoire

Ce samedi 12 février, Isabelle Morini-Bosc était sur le plateau de Chez Jordan. Pour l’occasion, la chroniqueuse de TPMP est revenue sur une période délicate de sa vie : le viol qu’elle a subi il y a 6ans. Pour Jordan de Luxe, elle explique notamment pourquoi elle n’a pas voulu porter plainte. Explications.

Une agression de plus de 2 heures

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Isabelle Morini-Bosc, n’a pas que eu de la chance dans sa vie. En effet, derrière son sourire, se cache plusieurs blessures. Il y a six ans, la chroniqueuse de TPMP, a notamment été victime d’un viol. Dans le cadre d’une débat sur Roman Polanski qui venait d’être récompensé du César du meilleur réalisateur, elle racontait son histoire à Cyril Hanouna. En 2016, la journaliste a été violée parc Saint James, à 8 heures du matin alors qu’elle faisait son footing.

Le témoignage d’Isabelle Morini-Bosc

Une agression lourde, qui a été très longue. En effet, Isabelle Morini-Bosc explique que son agression sexuelle avait duré plus de deux heures : “Je vous garantis que quand le mec arrive, vous soutient le bras et les mains, vous ne pouvez strictement rien faire. Il m’a couchée dans l’herbe, je voyais passer les camions, mais les herbes étaient hautes et personne ne me voyait (…) Le monsieur n’a pas réussi à me débraguetter, il me l’a mise partout, ailleurs, dans les yeux, dans les oreilles, dans la bouche“.

Isabelle Morini-Bosc ne voulait pas porter plainte

Ce samedi 12 février, Isabelle Morini-Bosc est revenue sur son agression. Elle a notamment dévoilé la raison pour laquelle elle n’avait finalement pas porté plainte contre son agresseur :“Je n’ai pas porté plainte parce que j’étais salie. (…) Porter plainte pour grossir les statistiques, ce n’est pas… Et puis, j’ai un défaut, j’ai une sur-empathie. En quelque sorte, je lui ai pardonné”. Evidemment sous le choc et bouleversée, Isabelle Morini-Bosc a confié ne plus vouloir en parler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *