Benjamin Castaldi révèle avoir pris un jet privé Paris-Bruxelles

Ce lundi 9 mai dans Touche pas à ma télé, Benjamin Castaldi a révélé avoir pris un jet privé à Bruxelles pour rencontrer une femme il y a plusieurs années. L’animateur a également détaillé l’énorme somme qu’il a déboursée à l’époque pour effectuer ce voyage.

Dans les années 2000, Benjamin Castaldi était l’un des animateurs emblématiques du groupe TF1 en présentant diverses émissions comme Secret Story ou 1 contre 100. Grâce à ses audiences confortables, il menait une vie luxueuse. Mais tout est éphémère et ses folies dépensières finissent par le rattraper. En 2014, sa situation financière devient critique lorsqu’il quitte le groupe TF1.

En recherche d’emploi, Benjamin Castaldi a vu son salaire fondre comme neige au soleil, passant de 20 000 euros mensuels à 1 600 euros à cause des saisies par les huissiers. Depuis qu’il a rejoint l’équipe de Touche pas à ma télé en 2017, ses problèmes financiers se sont un peu atténués même si sa situation reste précaire. Sur le plateau de TPMP People, il avait révélé qu’il lui restait encore 2,5 millions de dettes à rembourser (sur 5 millions initialement).

Ce lundi 9 mai, Cyril Hanouna a présenté un nouveau numéro de Touche pas à ma télé et lors de l’émission il a évoqué le tour controversé en jet privé d’Elon Musk. En effet, le milliardaire américain a pris un jet privé pour effectuer un trajet de 77km, accordant ainsi peu d’importance à l’empreinte écologique d’un tel trajet.

Profitant de cette information, Benjamin Castaldi a expliqué que, durant son train de vie fastueux, il utilisait également ce moyen de transport pour aller voir une femme à Bruxelles, en Belgique. « J’ai pris un jet pendant 12 minutes pour aller à Bruxelles. Je pense que ça devait être 15 000 euros aller-retour”, a-t-il expliqué dans un premier temps. “J’ai dîné” Puis, le chroniqueur de C8 s’est justifié : “J’ai dîné, j’y suis allé et je suis parti. C’était pendant ma période où je faisais n’importe quoi. C’était pour aller voir une femme de passage à Bruxelles.

Elle avait un poste élevé à la télévision. Elle était chargée de diriger certains programmes. Castaldi est visiblement sans limite dans ses dépenses, et toujours autant un panier percé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.