Nicolas Pernikoff

Biographie de Nicolas Pernikoff

Nicolas Pernikoff est un homme de média née le 28 septembre 1969. Il est actuellement chroniqueur et dirigeant d’une entreprise, l’un des leaders indépendants de la production de contenu pour les marques, l’agence s’appelle La nouvelle. Il est aussi à la tête de Five, CBecause TV et d’Aristophane, deux autres sociétés spécialisées également dans la communication notamment NoSite et Because.

Carrière

À seulement 13 ans, il fait ces grands débuts à Ouest FM, une radio locale à Saint-Germain-en-Laye. Déjà à l’époque et même jusqu’à aujourd’hui, Nicolas Pernikoff est un amoureux de la radio. Pour lui il n’y a pas à comparer la télé et radio car les deux ont leurs particularités. Il va jusqu’à se confier lors d’une interview qu’il aurait aimée dans sa carrière diriger une radio et qu’il n’était pas exclu qu’il le fasse même aujourd’hui.

Il a débuté sa carrière en tant que Directeur de la Publicité et de la Communication du Groupe NRJ de 1989 à 1997. Il avait pour rôle de gérer aussi bien en interne qu’en externe les communications de l’entreprise. Nicolas Pernikoff étant déjà à l’époque un homme de média, avec une ouverture d’esprit, il a su diffuser l’image de marque du groupe NRJ et coordonner les actions de la communication.

En avril 1994, Nicolas Pernikoff soutient alors l’association Vivre et Grandir pour les enfants malades. Grâce à lui cette association a pu organiser de nombreux événements au profit des enfants malades, on peut citer entre autres le concert du 15 avril 1994 à Tours.

De 1997 à 1999, il a occupé le poste de directeur de la communication produit au Club Med. Là aussi, il use de son expérience accumulée lors de son précédent passage au même poste au groupe NRJ. Il met sur pied durant ces deux années passées au Club Med, une stratégie de communication qui mettait en exergue les valeurs que voulait promouvoir le Club Med.

Il a rejoint le site TravelBook en tant qu’associé en tant que directeur marketing et communication. En 2003, après la vente de TravelSpeak, il est nommé directeur général de Trace TV.

Il rejoint Patrick de Carolis de la télévision française et devient directeur des divertissements et des jeux de France 3, puis directeur des programmes de France 2. En 2005, il est nommé directeur des programmes de streaming du groupe France Télévisions. Il a occupé ce poste jusqu’en 2011. Au cours des six années du groupe, il a participé au lancement de nombreux programmes à succès notamment :

  • Touche pas à mon poste ! Sur France 4,
  •  N’oubliez pas les paroles, Mot de passe ou Tous pour la musique ! sur France 2.

En 2014, Nicolas Pernikoff décide de s’associer au fonds d’investissements Entrepreneur Venture et crée un groupe de communication intitulé La nouvelle.  Il y met du sien, car il a un objectif celui de défier toute concurrence et s’imposer sur le marché de la production de contenu.

La production de contenu de marque fait partie du marketing de contenu, qui implique des stratégies visant à créer et à diffuser du contenu multimédia pour acquérir de nouveaux clients. Nicolas Pernikoff étant conscient de ça et ayant une connaissance pousser dans divers domaines décide de fonder cette boîte.

Pour Nicolas Pernikoff, Président de l’agence : « Les marques sont de plus en plus puissantes, mais aussi de plus en plus vulnérables. Elles sont devenues leur propre média. Désormais pour exister, il leur faut quelque chose à dire. Partout, tout le temps. Quelque chose à dire d’intéressant, de pertinent, de singulier, qui leur ressemble et les révèle de manière juste. Qui puisse ouvrir une relation directe, vraie, nouvelle avec leurs publics. En devenant vivantes, les marques ont découvert une lourde responsabilité. Celle de se montrer à visage, et à cœur, découvert, de s’engager, de tenir la cohérence de leur histoire, (souvent-même de la trouver) et d’en répondre, au quotidien, et ce, auprès de tous. »

L’entreprise La nouvelle dirigée par Nicolas Pernikoff regroupe les agences comme Aristophane, Because, CBecause TV, Five et NoSite. Il a donc sous sa gouvernance plus 80 employées, ce qui fait de lui quelqu’un de super-important.

Sur l’année 2019, Nicolas Pernikoff réussit à réaliser un chiffre d’affaires de 2 645 500,00 € avec juste la filiale Because. Et avec la société NoSite, il réussit là aussi à faire un chiffre d’affaires de 1 0073 800,00 €.

Durant la période du covid vers mai 2020, les activités de son entreprise freinent mais malgré ça, Nicolas Pernikoff et ses employés ont été réactifs et proactifs pour leurs clients. Ils ont fait pas mal de communication de crise, ils ont essayé de les accompagner à distance en faisant ce qu’ils savent faire de mieux (produire les contenus pour les marques, raconter des histoires etc.). Puis au moment du déconfinement Nicolas Pernikoff a tout mis en œuvre pour redémarrer son entreprise.

Vie privée

Nicolas Pernikoff est célibataire et père de 3 enfants, dont 1 fille et 2 garçons. Son dernier garçon âgé de seulement 10 avec qui pendant le confinement il a passé du temps, a permis à l’homme d’affaires de pouvoir, se découvrir un petit côté cinématographique. Lui qui n’est pas trop cinéma à révéler qu’il a plutôt aimé la série Les bracelets rouges sur TF1 qui se diffusait chaque lundi soir.

Il est aussi très proche de son garçon ainé, avec qui on peut le voir poser sur une photo le 30 juin 2019 lors du Garden party organisée par Babette de Rozières chez elle à Maule.

Il est aussi très protecteur en ce qui concerne sa fille Maëlys, à chaque fois qu’il voit passer une information la concernant, il avoue être chamboulé et cherche directement à y remédier.

Nicolas Pernikoff a révélé récemment être sous le charme d’une femme de la cinquantaine aux cheveux bruns qu’il a connus il y a très longtemps, femme jusqu’ici inconnue par tous. Il a avoué tout de même qu’il l’avait revu dans son club de sports et c’est de là qu’est partie leur échange de baiser.             

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.