Sur TPMP, Didier Raoult tire à vue sur le gouvernement

TPMP : Le passe  vaccinal n’est la solution à l’épidémie du COVID-19 d’après Didier Raoult

Didier Raoult était sur TPMP ce lundi 24 janvier, convié sur le plateau de Cyril Hanouna pour faire la promotion de son nouvel ouvrage intitulé “Chroniques pour une humanité en quête de repères” et donner son avis sur le pass vaccinal mis en place récemment.

Le professeur Raoult est venu partager ses connaissances scientifiques avec les téléspectateurs de C8, il a pris pour exemple le sujet des effets placebo et nocebo afin d’illustrer les conséquences mentales que peuvent provoquer certaines informations et leur appréhension sur la maladie d’un patient ce qui peut grandement différer en fonction de chaque individu, il fait le parallèle avec la situation sanitaire.

Il signifie par là que la véracité d’une information est importante mais que la façon dont cette dernière est délivrée l’est tout autant, hors depuis le début de cette campagne de vaccination le gouvernement n’a de cesse de se contredire et ce déclaration après déclaration.

Un vaccin destiné aux personnes à risques qui est devenu un vaccin pour toutes les tranches d’âge, ce vaccin censé servir de pare-feu contre la transmission du virus qui ne remplit pas son rôle, la deuxième dose annoncée comme libératrice et qui n’est finalement plus suffisante afin d’être éligible au passe vaccinal.

La méfiance règne parmi les français, il est dans ces conditions impossible et de surcroît inefficace de vacciner l’entièreté de la population. Surtout que les fake news ne font que circuler, sans oublier les médias qui cherchent à faire du sensationnel, en essayent de présenter des situations uniques, comme une généralité statistique.

Le praticien conseille plutôt de sensibiliser les personnes à risques chez qui les risques sont décuplés à se faire injecter leur 3ème dose, c’est du moins ce qu’il a tenté d’expliquer entre les coupures de parole incessantes de Cyril Hanouna et les rires de fond.

Il était aussi accompagné de Nathalie Marquay la compagne de Jean-Pierre Pernaut, qui avait des questions à lui soumettre notamment sur la possible existence d’une relation de cause à effet entre la vaccination et l’apparition de certains symptômes après-coup qu’elle aurait supposément décelé chez ses proches et elle-même.

Le présentateur du 13H de TF1 aurait apparemment souffert de mini-AVC quelques jours seulement après s’être fait injecter, les cas covid dans sa famille auraient considérablement augmentés après leur vaccination.

Didier Raoult a reconnu qu’il existait une causalité entre certains vaccins et l’apparition de symptômes rares sans pour autant confirmer les doutes de la comédienne. D’ailleurs de nombreux antivax sont fan de l’émission, sachant que l’émission invite régulièrement tout est n’importe qui pour aborder le sujet.

Toutefois il garde de nombreux fan dans les sceptiques de la politique gouvernemental. A noter qu’il faut dissocier les cas du nombre de morts, car si le vaccin ne permet pas d’empêcher les cas, il protège, et est efficace contre les formes graves. D’ailleurs, il reconnait que le vaccin a réussite à avoir une bonne couverture de la population.

On n’oublie pas que les recommandations du conseil scientifique sont de faire ses trois doses de vaccins, afin d’éviter de faire des formes graves de la maladie, et de surcharger d’avantage les hôpitaux. D’ailleurs ces recommandations sont validés par les plus grands responsables scientifiques mondiaux, chose qui n’est pas souvent rappelé sur le plateau de TPMP.

En espérant que les chroniqueurs anti-pass s’assagissent, et écoute le nouveau point de vue de Didier Raoult, lui qui qualifiait la maladie de grippette, et pensait qu’elle allait rapidement s’éteindre, sans parler de la chloroquine, dont il avait lui-même lancé la rumeur. Il semble avoir aujourd’hui un point de vue beaucoup plus mesuré, et plus conforme aux attentes de ses confrères.

Partagez cette page à vos amis, ou indiquez votre point de vue dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.