Passée pour une radicalisée : Le coup de gueule de Lilia Bouziane

Passée pour une radicalisée : Le coup de gueule de Lilia Bouziane

Le plateau a TPMP a chauffé, entre les pour et les contre, sur le sujet de Lila Bouziane, avec Verdez, Castaldi et Genton qui ont vivement débattu, devant un Cyril Hanouna assez remonté pour l’occasion.

En tenant compte des actes d’une ethnie, d’une origine, ou d’une race en général, beaucoup ont l’habitude de leur accorder un cliché et voient de la même manière tous ses membres en oubliant qu’il y a des exceptions. Cette mentalité offusque plus d’un qui se retrouve dans ce genre de situation. C’est le cas de Lilia Bouziane, jeune étudiante en droit de confession musulmane qui n’a pas hésité à réagir après ce qu’elle a vécue avec ” Zone interdite “. Notre article abordera ce sujet de long en large.

Bon nombre de stéréotypes gouvernent notre société et beaucoup de gens en bavent. Le cas de Lilia Bouziane, choisie pour un reportage, a fait parler et a fait réagir notamment la féministe Alice Cordier.

En effet, dans ledit reportage, Lilia Bouziane affirme vouloir être avocate sans avoir à enlever son voile. Elle a d’ailleurs eu un échange musclé avec Alice Cordier. Lilia Bouziane soutient que les avocats ne sont pas représentants de justice. Elle dit également vouloir également plaider tout en ayant son voile, ce que d’aucun n’acceptent pas. Son vis-à-vis, Alice Cordier estime qu’aujourd’hui, nous sommes dans une période où les rapports avec l’Islam sont difficiles et assez tendus, ce que les adeptes de cette religion savent mieux que quiconque.

Aujourd’hui, il y a des lois qui existent et qui sont de nature séparatistes. C’est représentatif de l’acte posé par ” Zone Interdite ” dans un reportage où Lilia Bouziane a été piégé. Les lois séparatistes visent en particulier l’Islam à cause du problème qu’il y a avec les musulmans en France. En effet, la grosse majorité considère l’Islam comme une menace. Si la jeune étudiante a été timide sur un reportage portant sur l’esprit radical de l’Islam, c’est qu’il y a une bonne raison qui justifie cela. Le voile qu’elle porte en lui-même est vu comme un esprit de radicalité. Il est vu comme un moyen de gratter des places dans la société et d’intervenir de plus en plus dans les tribunaux. 

Pour conclure, une origine, ethnie ou appartenance religieuse d’une personne permet malheureusement à beaucoup de lui coller une étiquette. Tel est le cas des individus de confession musulmane. ” Zone Interdite ” a piégé Lilia Bouziane au cours du reportage, mais celle-ci n’a pas manqué d’y réagir et a enflammé la toile. À partir de là, on conçoit clairement que le changement de mentalité apporterait beaucoup de choses positives dans notre société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.