Rebondissement dans l’affaire Jean Jacques Bourdin

Jean Jacques Bourdin est un journaliste français qui œuvre sur les chaînes de télévision RMC et BFM TV. Il a commencé sa carrière comme journaliste de radio pour ensuite prendre les rennes de ses propres émissions télévisées.

Le journaliste est accusé d’avoir tenté d’agresser sexuellement une ancienne collègue de travail. Les faits remonteraient à l’Open de Pétanque de Calvi en 2013, où Jean Jacques Bourdin se serait baigné dans une piscine en compagnie de sa collègue. Selon cette dernière, le journaliste l’a « saisie par le cou et a tenté de l’embrasser à plusieurs reprises ». Agée de 25 ans au moment des faits, la journaliste de BFM aurait reçu pendant plusieurs mois des mails et des messages relativement insistants.


Jean Jacques Bourdin a toujours nié ces faits mais a confirmé s’être baigné avec la journaliste. C’est donc le 11 janvier 2022 que la journaliste a déposé plainte contre M. Bourdin. L’employeur de M. Bourdin, le groupe Altice, propriétaire des deux chaînes de télévision, a ouvert une enquête interne pour vérifier si des faits de ce genre auraient été signalés dans le passé. Jean Jacques Bourdin a également ajouté : « J’ai décidé de ne pas m’exprimer à ce sujet, mais je conteste les faits rapportés par la presse et je laisse la justice faire son travail ».

Deux femmes ont également décidé de déposer plainte afin d’appuyer celle de la journaliste. Les deux nouveaux témoignages racontent des « modes opératoires similaires » dans le passé. Agées de plus de 40 ans aujourd’hui, elles étaient stagiaires et employées dans les locaux où travaillait Jean Jacques Bourdin. Nous rappelons que J.J Bourdin travaillait à l’époque sur RTM. Il leur aurait proposée d’aller dîner et boire un verre dans un restaurant.

Selon les propos des nouvelles victimes présumées « la conversation dégénère et on devient sur une conversation très gênante ou cela aurait dérivée sur des choses sexuelles » C’est Myriam Palomba, directrice déléguée du magazine PUBLIC qui revient sur les faits de l’affaire dans l’émission Touche pas à mon poste. Nous précisons au lecteur que les
témoignages des deux femmes ne portent pas sur des agressions sexuelles mais bel et bien sur des faits prescrits.

Un invité a refusé de venir dans le programme matinal. Yannick Jadot, candidat Europe Ecologie les Verts, il justifie cette annulation avec l’enquête pour agression sexuelle ouverte par le parquet de Paris contre J.J Bourdin. C’est donc Michel Edouard Leclerc qui a remplacé le candidat à la présidentielle.

Yannick Jadot serait censé se rendre sur la chaîne le 15 février prochain pour une nouvelle interview. Cette affaire touche également les proches du présentateur, dont notamment son épouse Anne Nivat. Lors d’une interview télévisée sur la chaîne C-News, elle n’a pas pu masquer son émotion quant aux faits reprochés à son mari. « Ça détruit ma famille » ajoute – elle les larmes aux yeux. Une situation pesante pour les proches de Jean Jacques Bourdin.

Aujourd’hui, nous sommes en attente d’une évolution de l’affaire, qui est débattue dans TPMP, entre les chroniqueurs Hanouna, Verdez, Castaldi ou encore Maillet. Genton s’oppose encore une fois au consensus des autres chroniqueurs, et le plateau s’enflamme sur le fait de le défendre, ou de l’abattre.

Affaire à suivre aux prochains épisodes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.