Alessandra Sublet – Biographie

Née le 5 octobre 1976 à Lyon, Alessandra Sublet est une animatrice de radio et de télévision française.

  • Enfance et études d’Alessandra Sublet

Alessandra Sublet a grandi à Feyzin et étant enfant, elle prépare une section sport-étude en danse classique à l’école Alain Astié de Lyon et tente d’intégrer l’Opéra de Paris mais elle est recalée à cause de sa taille, 1,60 m. Une fois son baccalauréat terminé, elle poursuit ses études à l’Institut supérieur de la communication, de la presse et de l’audiovisuel (ISCPA) de Lyon. Seulement deux mois après, elle abandonne et part pour l’Afrique du Sud avec le Club Med où elle est monitrice de voile. Elle se lance alors dans une carrière professionnelle dans laquelle elle va être très proche des médias.

  • Carrière professionnelle d’Alessandra Sublet

En 1997, Alessandra Sublet débute à la radio Nostalgie avant de rejoindre la chaîne de télévision MTV à New York. Une fois son retour en France, elle rejoint Radio Nova en 2000, puis Radio FG en 2003. Entre 2003 et 2004, elle travaille aussi à la télévision comme chroniqueuse, pour Match TV dans « J’y étais » et pour TF1 dans l’émission « Combien ça coûte ? » pendant trois mois. Dans la même lancée entre 2004 et 2006, elle est chroniqueuse dans « La Matinale » sur Canal+.

En général, ses débuts médiatiques sont par les années allant de 1997 à 2006. Parce qu’à partir de 2006, elle s’occupe beaucoup plus pour la chaine de télévision M6, la chaine de télévision RTL2 et les publicités.

En effet, elle rejoint M6 en 2006 et remplace Virginie Efira en septembre à la présentation de « Classé Confidentiel ».

Elle anime en première partie de soirée les trois premières saisons de l’émission « Incroyable talent » en novembre 2006, 2007 et 2008. Préalablement en décembre 2006, elle présente la seconde saison de « L’amour est dans le pré » en remplacement de Véronique Mounier (enceinte cette période). C’est en janvier 2009 qu’elle va reprendre la présentation de ce programme pour le compte de la quatrième saison.

En 2007, elle fait la présentation de « Nouvelle Star, ça continue… », la suite du programme « Nouvelle Star » de M6 diffusée en deuxième partie de soirée sur W9. Entre septembre 2007 et juin 2008, « Le grand morning » est animé par elle sur une autre chaine du groupe M6 : RTL2. Elle fait cette animation au côté de Stéfan Caza.

Elle se lance dans les publicités en aout 2008 par « Magnifique », le nouveau parfum de Lancôme, diffusée en direct sur M6 depuis le Musée Rodin.

Par ailleurs, entre 2009 et 2014, elle devient plus grande et s’engage avec France Télévisions, France Inter, Canal+, Europe 1… Elle ne laisse pas le côté publicitaire et la mode qu’elle aime également.

Pour faire court, elle rejoint le groupe France Télévisions en septembre 2009 où elle anime une émission quotidienne sur France 5, « C à vous » entre 19 h et 19 h 55. Elle déclare devant les médias toucher un salaire de 12 000 euros net par mois en 2012 contre 8 000 euros au début de l’émission. Néanmoins, dès mai 2012, elle se fait remplacer successivement étant en congé de maternité par Daphné Bürki jusqu’à la fin de la saison11 et Églantine Éméyé en septembre 2012.

Alessandra Sublet présente de manière ponctuelle plusieurs émissions en parallèle sur France 2. On peut citer :

  • Elle co-anime avec Cyril Hanouna un magazine du « Téléthon » en 2009.
  • Elle co-anime en janvier 2010 avec d’autres animateurs du groupe France Télévisions la soirée « Pour Haïti » consacrée à l’aide aux victimes du tremblement de terre d’Haïti de 2010 et diffusée parallèlement sur France Inter.
  • Elle anime « Les grandes voix du Sidaction » en première partie de soirée en avril 2011.
  • Elle présente « Les victoires de la musique » en mars 2012.
  • Entre septembre 2012 et mai 2013, elle anime « Hier encore » (une émission de chanson française) en compagnie de Charles Aznavour.

En outre, elle anime sur France Inter une émission hebdomadaire le dimanche matin de septembre 2010 à février 2011 entre 11 h et 12 h. Cette émission connue sur le nom de « Je hais les dimanches ». Par la suite, elle choisit de quitter France Inter pour se consacrer uniquement à ses activités télévisuelles. En décembre de la même année, Alessandra Sublet est élue « femme la plus craquante de la télé » par les internautes du magazine « gay et lesbien Têtu ».

Exactement en mai 2013, elle annonce qu’elle quitte la présentation de « C à vous » à la fin de la saison. Dès septembre de la même année, elle présente sur France 5 une émission mensuelle dans laquelle une personnalité fait découvrir un lieu où elle aime se rendre : « Fais-moi une place ». C’est ainsi qu’elle continue sur France 2 avec la présentation d’émissions ponctuelles à l’instar de :

  • « Le Grand Journal » sur Canal+
  • « Les inconnus : c’est leur destin »
  • « Tenue de soirée exigée »
  • « Toute la télé chante pour Sidaction » en 2014
  • « Un soir à la Tour Eiffel » en 2014

Il faut également noter que depuis 2015, elle est plus active sur TF1, Europe 1 et TMC. Effectivement, Alessandra arrive sur TF1 à la rentrée 2015. Elle anime pour ses débuts sur TF1 (le 4 décembre 2015) le concert anniversaire des 30 ans de l’AccorHotels Arena avec plus de 30 artistes invités.

Elle présente et participe en 2020 à l’émission Stars à nu sur TF1 où le premier numéro diffusé le 31 janvier rassemble 3,7 millions de Français. Quand Laurence Boccolini France 2, Alessandra Sublet la remplace, en 2021, à la présentation du Grand Concours des animateurs sur TF1.

  • Vie personnelle d’Alessandra Sublet

 Elle est la fille d’un ancien footballeur de l’Olympique Lyonnais des années 1970. Elle également la cousine éloignée du footballeur Willy Sagnol. Elle se marie en avril 2008 et divorce en juin 2009. Elle se marie à nouveau en 2012 avec Clément Miserez et donne naissance à une fille : Charlie. En aout 2014, elle donne naissance à un petit garçon appelé Alphonse. Elle se sépare de Clément pour des raisons peu connues et officialise sa relation avec Jordan Deguen en 2020. En avril dernier, leur séparation a été officialisée dans la presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.