Poutine serait atteint d’un Cancer et de Parkinson

VLADIMIR Poutine serait atteint d’un cancer – ainsi que des symptômes de la maladie de Parkinson – et aurait subi une intervention chirurgicale d’urgence en février, vient d’affirmer Valery Solovei, analyse Russe.

L’analyste politique Valery Solovei – dont les précédentes affirmations sur la santé défaillante de l’homme fort de Russie avaient été démenties par le passé – a également déclaré que M. Poutine envisagerait d’annoncer son départ du Kremlin, une fois la situation en Ukraine “resolue”.

M. Solovei a réitéré les rumeurs de maladie de Parkinson qu’il avait lancées au début du mois de Février en révélant qu’on lui avait dit que le président avait été traité pour un cancer, avec notamment des médecins israéliens qui sont à son chevet. Ils traiteraient deux malades : “L’un est de nature psycho-neurologique, l’autre est un problème de cancer.

L’analyste aurait également indiqué : “Si quelqu’un est intéressé par le diagnostic exact, je ne suis pas médecin et je n’ai aucun droit éthique de révéler ces problèmes”. avant d’ajouter “Le second diagnostic est beaucoup, beaucoup plus dangereux que le premier nommé, car le Parkinson ne menace pas l’intégrité physique, mais limite juste les apparitions publiques.

Solovei affirme que Poutine a subi une opération en février et une autre source russe a poursuivi en affirmant qu’il s’agissait d’une opération pour un cancer abdominal. Néanmoins, si on analyse son emploi du temps, il y a peu de trous dans l’emploi du temps du président à ce moment-là, mais on prétend que sa première apparition après l’opération a été de déposer des fleurs sur le site commémoratif de Saint-Pétersbourg le 19 février dernier.

M. Solovei est un politologue et un historien, ancien chef du département des relations publiques de l’Institut d’État des relations internationales de Moscou, l’une des universités les plus prestigieuses de Russie. Il a quitté ce poste l’année dernière pour des “raisons politiques”, selon lui.

En septembre, il a été arrêté avec des dizaines d’autres personnes à la suite d’une marche à Moscou sur l’arrestation de Sergueï Furgal, membre d’un parti d’opposition et alors gouverneur de la région de Khabarovsk Krai.

DES SUCCESSEURS EN PLACE

M. Solovei a ajouté que, selon ses sources, M. Poutine serait déjà en train de préparer sa fille Katerina Tikhonova, 34 ans, pour lui succéder. L’ancienne danseuse de haut vol est aujourd’hui à la tête d’un département sur l’intelligence artificielle et s’est portée volontaire pour être l’une des premières à tester le vaccin russe contre le COVID Spoutnik V.

L’ancien président Dmitri Medvedev, 55 ans, et le ministre de l’agriculture Dmitri Patrushev, 43 ans, feraient également partie des candidats potentiels. Les oligarques Russes veilleront également à la succession.

Le Kremlin ne communique aucune information

Le débat sur son probable cancer sont intervenues après que des observateurs du Kremlin ont déclaré que des images récentes montraient que Poutine présentait des symptômes probables de la maladie de Parkinson. En début de semaine, le Kremlin a de nouveau nié l’existence de problèmes de santé après que M. Poutine ait été pris d’une quinte de toux lors d’une réunion télévisée.

Le président avait du mal à finir sa phrase alors qu’il discutait avec des hauts fonctionnaires des problèmes économiques de Covid-19. Les images de l’incident ont ensuite été montées de manière à ce que la quinte de toux de M. Poutine semble moins grave. Les analystes ont également affirmé hier soir que l’ancienne compagne du président russe, Alina Kabaeva, 37 ans, le supplie désormais de lâcher le pouvoir.

Les observateurs qui ont étudié les vidéos récentes ont remarqué que ses jambes semblaient être en mouvement constant et qu’il semblait souffrir en s’agrippant à l’accoudoir d’une chaise. On peut également voir ses doigts tressaillir alors qu’il tient un stylo et une tasse contenant, selon la rumeur, un cocktail d’analgésiques.

Bref, on lui souhaite de mettre fin à la guerre en Ukraine, et d’aller mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.