Didier Deschamps – Biographie

Didier Deschamps est un ancien joueur international français, aujourd’hui entraîneur. Il est né le 15 octobre 1968 à Bayonne, en France. Il est l’entraîneur de l’équipe nationale française depuis 2012.

Né au Pays basque, il a été formé au FC Nantes, où il s’est rapidement imposé comme milieu de terrain défensif. Il a ensuite été transféré à l’Olympique de Marseille, où il a remporté la Ligue des champions en 1993, devenant le premier capitaine français à le faire. Il a également remporté deux championnats de France avec l’OM. Il a rejoint la Juventus de Turin en 1994 et a remporté quatre finales européennes d’affilée, dont la Ligue des champions en 1996, ainsi que trois titres de Serie A. Il a terminé sa carrière de joueur à Chelsea. Il termine sa carrière de joueur à Chelsea avant de prendre sa retraite à Valence.

Didier Deschamps est le relais sur le terrain de l’entraîneur Aimé Jacquet, ayant été sélectionné 103 fois et 54 fois capitaine de l’équipe de France entre 1989 et 2000. Il a remporté la Coupe du monde 1998 et le Championnat d’Europe 2000 avec les Bleus. Il est le deuxième joueur après Franz Beckenbauer à avoir remporté la Coupe du monde, le Championnat d’Europe des Nations et la Ligue des champions en tant que capitaine. Il est membre du FIFA 100, une liste des plus grands footballeurs vivants publiée en 2004 pour le centenaire de la Fédération internationale de football association (FIFA), signée par Pelé.

Didier Deschamps a rejoint l’AS Monaco en tant qu’entraîneur en 2001, après avoir disputé la finale de la Ligue des champions 2004 avec le club. Bien que sanctionné pour un retard de points en début de saison, il a ramené la Juventus en première division après sa relégation administrative en Serie B. Il est revenu à l’OM après deux ans d’absence, où il a remporté le championnat de France 2010 et trois Coupes de la Ligue. En 2012, il est nommé sélectionneur de l’équipe de France, qui se hisse en quart de finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil et en finale de l’Euro 2016, perdue en prolongation face au Portugal (1-0). Deux ans plus tard, Didier Deschamps conduit la France à la victoire en finale de la Coupe du monde 2018 en Russie, en battant la Croatie pour remporter le trophée (4-2). Par conséquent, il rejoint le Brésilien Mário Zagallo et l’Allemand Franz Beckenbauer comme les trois seules personnalités du football à avoir remporté la coupe en tant que joueur puis en tant qu’entraîneur.

Didier Deschamps, son enfance

Didier Deschamps, deuxième fils de Pierre et Ginette, est né à la clinique du quartier de Lachepaillet à Bayonne. Aîné de trois enfants, il vit avec ses parents dans une maison située dans la campagne verdoyante du Pays basque. Ginette Deschamps travaille comme vendeuse de laine, tandis que son mari travaille à la Direction départementale de l’équipement comme peintre. Pierre a longtemps joué au poste de troisième ligne aile au sein du célèbre Biarritz Olympique, au rythme des rebondissements amateurs du ballon ovale. Didier est un élève paisible et studieux sur les bancs du groupe scolaire Sutar à Anglet. Il court jouer au ballon seul, avec ses voisins, ou avec ses cousins une fois ses devoirs terminés. Il n’a cependant pas envie de s’inscrire dans un club de foot : “J’aime particulièrement jouer”. J’avais quelques maillots et je suivais l’équipe de France à la télé, mais le foot n’était pas un métier pour moi ! Didier veut grandir au milieu de la nature, où il explore, pêche, puis chasse comme son père et son grand frère.

L’élève d’Anglet s’inscrit ensuite à l’école catholique Saint-Bernard de Bayonne. Entre le catéchisme et les révisions de cours, Didier découvre le sport avec ses camarades. Il dribble pendant les récréations et sur le petit terrain de l’école privée, et s’essaie aussi à la natation, au cross et au demi-fond grâce à l’UNSS. Il remporte le championnat de France scolaire du 1 000 mètres dans la catégorie Minimes en cinquième année. Le handball, le saut en longueur et le rugby ont également été essayés par Didier. “J’ai arrêté de jouer au rugby quand j’ai découvert qu’ils étaient considérablement plus grands autour de moi”, disait-il en 1985. Mais il se rendait aussi au fronton de Saint-Pierre-d’Irube avec son père pour jouer au “mur de gauche”, une spécialité de la pelote basque. Il a commencé à jouer au football à l’âge de onze ans. Il dit à ses parents : “Je ne vais pas signer chez les Genêts d’Anglet”. Il n’y a pas un seul joueur qui en sort ! Christian Sarramagna, Félix Lacuesta et Jean-Louis Cazes avaient fait leurs débuts avec l’Aviron Bayonnais, qu’il choisit de rejoindre.

Didier, dirigé par Jacques Sorin, a tout de suite étonné les responsables d’Aviron : “Il devait être Pupille, mais il était grand, rapide, et beaucoup plus fort que les autres de son âge.” Il a tout de suite intégré l’équipe des Minimes. Il était un buteur prolifique en tant qu’attaquant. “Il est devenu tout de suite le patron du terrain”, poursuit le commandant basque. Didier avait un avantage sur ses camarades, surtout les plus âgés. Il n’a pas cherché à s’imposer, cela lui est venu naturellement.” Aussitôt promu, il connaît les différentes options : départementale, régionale et, bientôt, nationale. Il a porté son premier maillot bleu en Belgique, chez les Minimes (0-0). Devenu milieu de terrain après avoir été un bon capitaine, il remporte en 1982 la coupe nationale de la Ligue d’Aquitaine. Bien qu’une dizaine de clubs se soient montrés intéressés, Pierre Garonnaire est le premier à arriver. Un découvreur de talents de l’AS Saint-Étienne lui propose une semaine d’entraînement dans le Forez. “Pendant les vacances de Pâques, j’y suis allé avec M. Sorin. Les installations me plaisaient. Malheureusement, l’incident de la caisse noire a éclaté quelques jours après mes vacances à Saint-Étienne (avril 1982) !”

Après avoir rompu le contact avec l’ASSE, les Girondins de Bordeaux ont adopté une approche plus décontractée. Plus tard, il accepte une invitation à voir un match du FC Nantes. Didier visite le centre d’entraînement de la Jonelière avec ses parents. A l’été 1982, les Basques se délocalisent à Nantes sans passer par l’AJ Auxerre, ce qui fait monter les appels du pied par l’intermédiaire de l’incontournable Guy Roux. “Mes parents étaient des gens formidables. Ils m’ont laissé la possibilité de choisir. J’ai choisi le FCN car il m’offrait une sécurité au niveau de l’école 6. Mais les choses étaient maintenant claires dans mon esprit : Je voulais décrocher mon premier contrat professionnel.”  Il y rencontre Marcel Desailly, qui deviendra son coéquipier à l’Olympique de Marseille, à Chelsea et en équipe de France.

Le jeune capitaine des Bleuets chez les Cadets, âgé de seize ans et demi, se concentre sur les nécessités et l’affûtage de son jeu. En dehors du terrain, il garde le contact avec son école, travaillant sur un Baccalauréat (maintenant ES) et affinant ses compétences balle au pied. Il joue quelques matchs en Division 4 avant d’intégrer l’équipe réserve de D37, où les jeunes Canaris terminent troisième du groupe Ouest, à deux points du leader.

Après deux ans à Nantes, ses performances en équipe B convainquent Jean-Claude Suaudeau, l’entraîneur de l’équipe première, de l’intégrer dans le groupe professionnel au début de la saison 1985-1986, où il côtoie les stars du club à l’entraînement8. Didier effectue ses premiers dribbles en Division 1 le 27 septembre 1985 : ” C’était à Brest, et nous avions gagné 3-1 “, se souvient l’entraîneur. Quand Vahid Halilhodi a été blessé, je suis entré en jeu vers la 20e minute. A ce niveau, une heure me paraissait bien longue !” Pour les trois dernières minutes d’un match Nantes-Spartak Moscou, le 11 décembre, le Basque a pris la place de Loc Amisse en Coupe de l’UEFA (1-1). Même s’il passe la plupart de son temps dans l’équipe réserve, il fait sept apparitions dans l’élite et l’équipe A termine à trois points du PSG tout en ayant la meilleure défense avec 27 buts encaissés. Didier a terminé premier du groupe D3 Ouest avec l’équipe réserve et a également eu la meilleure défense avec 18 buts encaissés8. Il perd la finale de la coupe Gambardella aux tirs au but contre l’AJ Auxerre (0-0 tab)8 avec la jeune équipe des Canaris.

Le joueur bayonnais s’implique de plus en plus dans l’équipe de Nantes lors de la saison 1986-1987, cumulant 19 apparitions sur les feuilles de match de l’équipe d’élite, les “Jaunes” terminant à la douzième place. Il participe également à deux autres rencontres européennes, cette fois en Coupe de l’UEFA, où lui et ses coéquipiers sont éliminés au premier tour après avoir perdu contre le Torino (4-0 et 1-1). Il a participé à quelques matchs de l’équipe réserve de Nantes dans le championnat de D3, où elle a terminé troisième du groupe Ouest avec la meilleure défense (22 buts encaissés). Didier passe plus de temps à l’extérieur le soir durant cette saison. Budzinski lui conseille de saisir cette opportunité tant qu’il est encore jeune, car “se remettre sur les rails est plus difficile à 24 ans.”

Le protégé de Suaudeau reçoit son premier contrat professionnel en 1987 et est nommé capitaine à l’âge de 19 ans. Il joue une saison entière en tant que défenseur central et marque son premier but en L1 contre l’Olympique de Marseille le 1er septembre 1987. “Je jouais avec Desailly et Antoine Kombouaré, deux gardiens de but. C’était un rôle intéressant pour moi. Il m’a été extrêmement bénéfique par la suite, d’autant plus que j’étais toujours en avance sur le jeu à l’époque. A la Beaujoire, il est comparé à Henri Michel après avoir été recadré comme milieu défensif. Malgré deux défaites successives dans sa famille, Didier s’épanouit pleinement en jaune et vert dans son esprit.

Par la suite, il réalise une saison réussie en 1988-1989, au cours de laquelle il est nommé international français par Michel Platini. “Ce n’est pas un problème d’être un si jeune capitaine”, disait Deschamps lorsqu’il était capitaine du FCNA à l’âge de 20 ans. J’ai toujours beaucoup parlé sur le terrain, et j’aime diriger mes coéquipiers. “Cela me vient naturellement.”. Son désir de réussite a piqué, mais il devait sortir de Nantes pour gagner. Miroslav Blaevi, l’entraîneur des Canaris de l’époque, perd son principal homme en novembre 1989. Didier signe un contrat de quatre ans avec l’Olympique de Marseille après avoir joué 131 matchs en D1 et marqué quatre buts.

Le 6 mai 1994, il signe un contrat de trois ans avec la Juventus de Turin en Italie. L’international français, qui souffre d’une blessure au tendon d’Achille, est contraint de prendre sa retraite. Marcello Lippi choisit de le titulariser régulièrement dans son équipe de départ en raison de ses performances exceptionnelles. Il a remporté sa deuxième Ligue des champions contre l’Ajax Amsterdam lors de la saison 1995-1996 (1-1 tab 4-2). Il fait ses débuts en équipe A le 29 avril 1989, lors d’un match nul 0-0 contre la Yougoslavie au Parc des Princes, dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde 1990.

Les Bleus ont terminé à la cinquième place du championnat et en quart de finale de la Ligue des champions. Didier n’a pas participé au match contre le Bayern Munich, qui a été perdu aux tirs au but après un match nul 1-1. La querelle VA-OM éclate après une bonne saison au club (champion de France et d’Europe avec l’OM). La France ne parvient pas à maintenir son niveau de qualification en Suède et est éliminée dès le premier tour après deux matchs nuls (1-1) et un match nul (0-0) contre l’Angleterre, puis une défaite 1-2 contre le Danemark, ultime vainqueur du tournoi. Didier Deschamps a été capitaine des Bleus lors de l’Euro 1996 en Angleterre, où il a participé à trois matches de groupe et au quart de finale contre les Pays-Bas.

En 1998, Didier Deschamps a été l’un des principaux artisans du triomphe de la France en Coupe du monde, donnant à l’équipe nationale un cadre et une structure. Le capitaine des Bleus semblait épuisé avant la compétition, mais il a rassemblé suffisamment de forces pour remporter le défi. À l’exception d’une défaillance contre le Paraguay en huitième de finale, il a été impeccable dans son travail de meneur d’hommes et de relanceur de balle. Didier Deschamps a battu l’ancien record de Manuel Amoros (82 sélections) lors du match France-Ukraine du 27 mars 1999. Il devient le premier joueur de l’équipe de France à atteindre 100 sélections, battant le record de son ami Marcel Desailly (103 sélections) établi en 2003. Le 17 juillet, trente-cinq élèves de l’école de football d’Aviron Bayonnais ont formé une garde d’honneur en l’honneur du héros.

Il met en place un jeu bref, tout en verticalité, capable d’imposer un imaginaire offensif. “Didier ne connaissait plus le football français et l’a peut-être sous-estimé”, estime Henri Biancheri, directeur sportif du club à l’époque. L’AS Monaco affrontera le Real Madrid en quart de finale sans grande difficulté. Les Monégasques sont gonflés à bloc et surprennent le club anglais (3-1). Après avoir été menés 2-0 à Stamford Bridge, ils parviennent à s’imposer au match retour grâce à Ibarra et Morientes qui font taire le public anglais effaré. La rencontre contre le FC Porto est une confrontation entre Deschamps et Mourinho, deux jeunes loups aux dents acérées.

Didier Deschamps était membre de la “Dream Team RMC” pour la Coupe du monde 2006, et il est resté consultant pour la station de radio dans l’émission Luis Attack avec Luis Fernandez tous les lundis pendant une demi-heure pour discuter du football italien et de son club la Juventus. L’ASM termine troisième du championnat, atteint les huitièmes de finale de la Ligue des champions et se voit retirer 17 points au classement (ramenés à 9 en octobre). Le Basque peut compter sur un noyau de talents turinois qui ont choisi de rester au deuxième échelon (Buffon, Camoranesi, Trezeguet, Nedved, Del Piero). Didier Deschamps a travaillé comme consultant sur Canal+20 de 2006 à 2009, notamment dans l’émission Canal Football Club, le dimanche, avec Hervé Mathoux. En 2009, l’Olympique de Marseille confirme qu’il succède à Eric Gerets comme entraîneur principal de l’équipe phocéenne.

Pendant les deux années suivantes, il fait appel à des joueurs expérimentés comme les internationaux argentins Lucho Gonzalez et Gabriel Heinze, ainsi que Souleymane Diawara. L’équipe se qualifie pour la Ligue des champions en Coupe d’Europe mais est rétrogradée en Ligue Europa, où elle est éliminée en 16e de finale par le Benfica Lisbonne. En 2010, Deshamps a remporté le trophée France Football du meilleur entraîneur français pour la deuxième fois, après l’avoir remporté en 2003. Il est le seul entraîneur de l’histoire à avoir remporté le titre quatre fois et à être resté invaincu dans une finale au Stade de France. Le club de Marseille a terminé deuxième du championnat de France, derrière le LOSC Lille.

Ils ont atteint les quarts de finale de la Ligue des champions pour la première fois en 21 ans après avoir battu l’Inter Milan, mais ont été battus par le Bayern Munich. Marseille a remporté la Coupe de la Ligue pour la troisième année consécutive, en battant l’Olympique Lyonnais 1-0 en prolongation pour gagner une place en Europa League.

Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France, a signé un contrat de deux ans qui pourra être prolongé si le pays se qualifie pour la Coupe du monde 2014 au Brésil. Le Basque tente de faire le ménage depuis sa première conférence de presse. L’incident de Knysna, qui a été exacerbé par les problèmes liés à l’Euro 2012, a perturbé cet homme qui tient avant tout à l’honneur de son pays. Les Bleus sont au point mort en amical contre l’Allemagne au Stade de France au printemps 2013, malgré les arrivées de Raphaël Varane et Paul Pogba. Après avoir calé contre la Géorgie (0-0) et échappé au piège biélorusse (4-2), le résultat contre la Finlande réconforte (3-0).

Cependant, la France devance l’Espagne au classement et devra jouer les play-offs. Le lendemain, à l’heure de la collation, Deschamps parle “Unité nationale, drapeau, insurrection”, une phrase qui fait mouche. Didier Deschamps veut que ses joueurs soient aussi ambitieux qu’ils peuvent l’être. Il écarte Samir Nasri, justifiant sa décision par des performances en Bleu qui sont non seulement à la hauteur de celles de son club, mais aussi par son comportement de remplaçant qui serait préjudiciable à l’équipe. Après une étape équatorienne bien gérée (0-0), qui lui permet de terminer premier du groupe E, et une étape nigériane bien gérée (2-0) en huitième, un quart de finale contre l’Allemagne l’attend.

Le premier tour de la Coupe du monde au Brésil à la mi-juin 2014 ressemble à un rêve. La distinction se fait par l’expérience du haut niveau des joueurs de la Nationalmannschaft (futurs champions de la compétition). Didier Deschamps est à la tête de l’équipe de France depuis juin 2014, alors qu’elle était cantonnée à ne jouer que des matchs amicaux en tant qu’hôte des Euros 2014 et 2015. Les Français se sont imposés 2-1 face à la Roumanie lors du match d’ouverture de la phase de groupes de l’Euro 2016 au Stade de France. Le doublé d’Antoine Griezmann a permis aux Bleus de battre l’Allemagne, championne du monde en titre.

Confrontés à un adversaire inattendu en Islande, les hommes de Didier Deschamps terminent le travail et se qualifient pour les demi-finales en battant leur adversaire du soir sur le score de 5 à 2. Ils sont toutefois privés d’un troisième titre de champion d’Europe après avoir perdu 1-0 en prolongation contre le Portugal. La France fait match nul 0-0 avec la Biélorussie pour commencer sa campagne de qualification pour la Coupe du monde 2018. Les Bleus ont commencé l’année 2017 par une victoire 3-1 au Luxembourg, qui a vu la première apparition de Kylian Mbappé. Trois jours plus tard, l’équipe de Deschamps sera sèchement battue par l’Espagne au Stade de France.

Pendant la pause internationale suivante, les Bleus s’inclinent en Suède sur une erreur d’Hugo Lloris, après un triomphe 5-0 en amical à Rennes contre le Paraguay. Mardi, la France et le Luxembourg se sont quittés sur un score nul et vierge au stade de Toulouse. Les Bleus ont terminé premiers de leur groupe, se qualifiant ainsi pour la Coupe du monde 2018 en Russie. Lors d’un match amical contre le Pays de Galles en novembre 2017, l’équipe s’est imposée 2-0 grâce au duo Giroud-Griezmann et Blaise Matuidi. Didier Deschamps est le premier Français à remporter la Coupe du monde à la fois en tant que joueur et en tant qu’entraîneur (1998). (2018) Malgré l’élimination des Bleus en huitième de finale de l’Euro 2020, il continuera à diriger l’équipe jusqu’en 2021.

Après deux victoires contre la Belgique et l’Espagne en octobre 2021, il remporte la première Ligue des Nations de l’histoire de l’équipe de France. Il est promu au grade d’officier de la Légion d’honneur le 31 décembre 2018.

Ses prises de position

Didier Deschamps a appelé à voter contre le candidat du FN au second tour de l’élection présidentielle de 2002, affirmant que “la politique de Jean-Marie Le Pen était diamétralement opposée aux idéaux de tolérance”. En dehors de cet incident, il a refusé de “s’affirmer” sur des sujets de société “puisqu’il peut représenter et être dans le domaine sportif”. Il juge son salaire “indécent” et affirme être “conscient” de son “luxe” alors qu’il connaît “le montant du salaire minimum, d’une baguette de pain ou le prix d’un litre d’essence “.

Didier Deschamps, plusieurs fois récompensé, est souvent associé à la “culture de la gagne « qu’il dit avoir apprise à la Juventus. Les médias et les caricaturistes (notamment Soulcié) soulignent fréquemment sa “chance” lors des matchs nuls et des événements importants, bien que l’entraîneur français ne la conteste pas.

Les décisions les plus critiquées de Didier Deschamps pour l’équipe de France sont la suspension de près de six ans de Karim Benzema. Dans le cas de l’équipe nationale française, l’équipe du ” non ” était la seule à avoir une chance de gagner la Coupe du monde en premier lieu. En effet, en réponse à la décision de la FFF de ne pas le choisir pour l’Euro 2016 à la suite du scandale de la ” sextape “, Benzema a déclaré : “Deschamps a cédé à la pression d’une partie raciste de la France “. Le mot “raciste” a ensuite été tagué sur la maison de l’entraîneur à Concarneau. Il a déclaré en 2018 qu’il n’oublierait “jamais” ces revendications, tout en restant évasif sur les motifs de son départ. Il a rappelé l’attaquant pour les Euros en 2021 après une “longue conversation.”

Il a rappelé l’attaquant pour les Euros en 2021 après une “longue conversation”. Didier Deschamps, habile communicateur, n’hésite pas à utiliser la langue de bois lorsqu’il le juge nécessaire, notamment en conférence de presse. Sa communication a été comparée à celle d’un homme politique à plusieurs reprises. Il a été l’un des premiers joueurs sur le terrain à couvrir son discours en mettant sa main devant sa bouche. Il est régulièrement moqué et caricaturé en tant que personne publique par des humoristes (Nicolas Canteloup, Ahmed Sylla, etc.) et des émissions de télévision pour sa façon de parler et son ton de voix (TPMP, Le Petit Journal, Quotidien et Les Guignols).

Le sélectionneur français estime que, même s’il ne “comprend pas l’intérêt” des médias sociaux, il est nécessaire de “rester dans l’air du temps”. Il est ouvert aux critiques ” mais il refuse d’être attaqué “en tant qu’homme” et “en tant que famille”. Il a également fustigé son ancien coéquipier en équipe de France, Christophe Dugarry, affirmant que les propos du consultant (“Deschamps prend en otage l’équipe de France”) étaient faux “C’est de l’incompréhension passée”.

Malgré les nombreuses accusations dont il fait l’objet pour ses décisions d’entraîneur, Didier Deschamps continue de bénéficier d’un large soutien de la part des supporters français et de la population en général. Il figure fréquemment dans la liste des personnalités préférées des Français, où il était classé 25e en 2019.

Il est marié à Claude, une Bretonne originaire de Concarneau, née en 1966. Ils se sont rencontrés alors qu’elle faisait des études d’orthophoniste à Nantes Ils sont ensemble depuis 1985 et ont un fils prénommé Dylan, qui est né en mai 1996.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.