Affaire Jean Luc Lahaye, une nouvelle issue à l’enquête ?

Hier soir, le plateau de TPMP s’est encore enflammé sur un sujet d’actualité, Jean-Luc Lahaye, qui serait accusé de viol sur mineur, et dont Gilles Verdez et Cyril Hanouna ont déroulé les dernier éléments connus sur la situation de l’ancienne star de la télévision française.

Nous revenons sur les faits. Jean Luc Lahaye, célèbre chanteur français est accusé d’agression sexuelles sur mineurs. Les faits remontent à l’année 2015 ou deux jeunes femmes décident de porter plainte contre le chanteur. Nous rappelons également que dans les faits, les mères des deux jeunes filles ont également été placé en garde à vue car elles auraient encouragé leurs enfants à entretenir des rapports sexuels avec le chanteur.

L’histoire de manipulation à commencé sur FACEBOOK. Jean Luc Lahaye correspondait par message avec deux jeunes femmes mineures de plus de 15 ans. Après plusieurs jours de correspondance, des photos dénudées auraient été échangées entre les deux parties.

Facebook avait détecté qu’un compte d’une mineure échangeait des propos inappropriés avec Jean Luc Lahaye et avait remonté les faits devant la police. D’après le rapport des autorités, les jeunes femmes envoyées les photos de leur plein grès et en ayant conscience de ce qu’elles faisaient. Après le dépôt de la première plainte en 2015, les jeunes filles ont retiré leur plaintes quelques mois plus tard.

En novembre 2021, le chanteur avait été arrêté par la police en compagnie de trois femmes. Avec lui se trouvait sa fille aînée Margaux Lahaye, et les mères des deux jeunes femmes. Margaux fut remis en liberté le lendemain accompagnées des parentes des jeunes filles. Le chanteur fut condamné pour les motifs suivants : « agression sexuelle sur mineure de plus de 15 ans » « viol sur mineur de plus de 15 ans », « abus de faiblesse d’un mineur » et enfin « corruption de mineur de plus de 15 ans ».

Jean Luc Lahaye est toujours retenue en détention provisoire pour les chefs d’accusation cité plus haut. Un nouveau bouleversement dans cette affaire est apparu il y a quelques jours lors de la mise en examen de Margaux Lahaye, la fille ainée du chanteur, pour « subornation de victime ». Margaux Lahaye est donc accusée d’avoir fait pression sur l’une des deux jeunes filles afin que cette dernière change sa version des faits aux yeux de la police.

Selon la fille aînée du chanteur, elle aurait bel et bien contacté l’une des plaignantes afin qu’elle fasse évoluer sa version des faits pour favoriser la disculpation du chanteur. Elle mentionne aussi le fait d’avoir agit sous la pression grandissante de son père. Selon ses dires elle fut « manipulée et instrumentalisée » par le chanteur.

Les mères des jeunes femmes seront également entendues dans les jours à venir afin de statuer sur la mise en danger sur mineur de 15 ans. Elles sont à ce jour suspectées de « non-dénonciation de crime et de complicité de viol sur mineur de plus de 15 ans » selon les récits des journaux le parisien et le point.

Jean Luc Lahaye continue à clamer son innocence devant les enquêteurs. Selon le parisien, lorsqu’un un enquêteur lui aurait posé la question sur quel serait l’âge de la majorité sexuelle selon lui, il rétorque avec l’exemple de notre couple présidentiel actuelle. Il rajoute enfin cette phrase tirée des propos de Léo Ferré « ce qui est ennuyeux ave la moralité, c’est que c’est toujours celle des autres). A ce jour, nous sommes en attente d’une évolution de l’affaire.

L’émission TPMP reviendra probablement très bientôt sur cette sordide affaire.. en espérant que la justice fasse son travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.