Jean-Luc Reichmann – Biographie

Jean-Luc Reichmann – Biographie

  • Famille et études

Le 2 novembre 1960 est le jour de naissance de Jean-Luc Reichmann. Il voit le jour à Toulouse (Haute-Garonne) en France. Aujourd’hui, il est vu comme animateur, comédien, humoriste, producteur, imitateur et acteur français.

Son grand-père d’origine juive a dû s’expatrier de Slovaquie dans l’objectif d’échapper au nazisme. Il trouve donc refuge en France. De son vrai nom Pierre Reichmann, il était directeur de supermarché de l’enseignement Mammouth à Toulouse qui a été remplacé par Auchan Gramont.

Quant à son fils Jean-Luc Reichmann, il commence par suivre une scolarité au collège de l’Union (Haute-Garonne). Par la suite, il devient élève au lycée Saint-Joseph et au lycée Sainte-Marie-des-Champs de Toulouse où il obtient son baccalauréat. Jean-Luc grandit à Montastruc-la-Conseillère avec une petite sœur et un grand frère.

Aussi, Jean-Luc a un gout exceptionnel pour le karaté. Il a pratiqué le karaté de haut niveau pendant 10 ans avant de faire un accident de moto le 10 juillet 1984 qui le contraint d’arrêter ce sport. Son père le destine ensuite au commerce au point qu’il commence à Sup de Co Toulouse des études qu’il n’achève pas. Il préfère voyager cette période pour l’étranger où il a fait plusieurs petits boulots entre autres comme : guide accompagnateur dans les bus, moniteur de voile…

Une fois revenu sur Toulouse en 1981, il devient un pionnier de la radio libre sur RDC. C’est ainsi qu’il anime des jeux dans une radio libre toulousaine (radios cambos). Le début d’une nouvelle aventure avec deux autres animateurs notamment Serge Lacour et Jean-Marc Biencourt. Ils lui montrent ainsi les difficultés du métier et le préparent à un avenir secouant. D’où le commencement d’une vie professionnelle riche et exemplaire.

  • Vie professionnelle de Jean-Luc Reichmann

Jean-Luc Reichmann est animateur de la matinale d’NRJ Toulouse à la radio. Il est aperçu sur la RFM en 1989 puis sur Europe 1 en 1996 pour devenir l’animateur de l’émission « Allô Jean-Luc » sur RMC en 2000. Il ne s’arrête pas là. Il devient rapidement animateur de « RTL vous offre vos vacances » sur RTL en 2001.

Tout juste à ses débuts, il est la voix off de la série de fiction « Tribunal » et des émissions de « Nagui » (n’oubliez pas votre brosse à dents), « La piste de Xapatan ». C’est ainsi qu’il prête sa voix à la série des jeux vidéo FIFA. Entre 1988 et 2001, il participe aux « Guignols de l’info ». On parle également de lui dans « Motus » comme voix off aux côtés de Thierry Beccaro.

En outre, dans les années 1990, il réalise la voix des bandes annonces de TF1. Il s’agit d’une époque où la voix remplace les speakers par de simples voix off. Il fait son apparition dans un épisode de la série Navarro en 1991 et respectivement dans la série Nestor Burma en 1995. On le voit à la télévision régionale dans « Actualités 12h30 » sur France 3 le 12 janvier 1994. Dans la même lancée, son apparition est également constatée sur la chaine nationale dans l’émission « Ligne de Mire » sur France 3 le 25 septembre 1994.

Depuis 1995, il est l’animateur de jeux télévisés sur France 2 et membre de la Ligue française d’improvisation. Ses projets incluent : Les Forges du Désert (1999), Jeux sans Frontières (1998), Le Trophée Campus et Les Z’amours (1995-2000). En 2000, Hervé Hubert, le producteur de Bigdil Games, l’invite à rejoindre TF1, pour animer la partie midi d’ici une semaine. Ils développent ensemble le jeu « Attention à la marche ! ». L’émission a commencé le 10 mars 2001, d’abord le week-end, puis toutes les semaines de septembre 2001, 364 jours par an (en raison du défilé militaire de la fête nationale, l’émission ne sera pas diffusée le 14 juillet).

A la radio, durant la saison 2002-2003, il a animé des jeux interactifs sur RTL du lundi au jeudi comme « Vous avez bien deux minutes ? » contre une équipe féminine et une équipe masculine de 19h à 20h tous les soirs 15,17. De septembre 2005 au 27 juin 2008, il anime l’émission matinale 13 de RFM de 6h à 9h du lundi au vendredi.

Il annonce son retrait de la radio le 20 juin 2008. Parallèlement, il décroche le rôle de TF1 dans « Le monde est petit » (2008) et apparaîtra dans l’épisode « Ennemis jurés » (2009) avec Mimie Mathy. Suite au succès de son concurrent Nagui dans le jeu « Tout le monde veut prendre sa place » sur France 2 et aussi « Attention à la marche ! », TF1 s’est retiré de la compétition en juin 2010, et l’audience a fortement baissé. L’émission a été remplacée par « Les Douze Coups de midi », un jeu inspiré de Crésus et animé par Vincent Lagaf’ en 2005 et 2006.

Il joue au théâtre dans la pièce « personne n’est parfait » aux côtés de Corine Touzet en novembre 2011 en communion parfait avec l’action participative de l’Unicef. Le 6 de ce même mois, il devient le rédacteur en chef de l’émission « Automoto » diffusée sur TF1. Il est également animateur du jeu « Au pied du mur » (depuis le 9 juillet 2012) ainsi que héros de la série « Léo Matteï, Brigade des mineurs » sur TF1 depuis le 12 décembre 2013.

Pour la saison 8 « Danse avec les stars », il anime aux côtés de Sandrine Quétier un numéro du concours de danse le jour de son anniversaire le 2 novembre 2017. Il anime en décembre 2018 le nouveau jeu « C’est déjà Noël ».

  • Vie privée de Jean-Luc Reichmann

On ne peut parler de Jean-Luc sans faire allusion à sa marque de naissance : cette tache de vin sur son nez. Sa mère a tenté sans solution de lui faire retirer cela par des interventions à l’hôpital en vain. Dans l’animation de l’émission « Les Z’amours », il masquait à l’écran cet angiome derrière le fond de teint avant de l’assumer devant les antennes quelques années plus tard.

Il a six enfants issus d’une famille recomposée et partage actuellement sa vie avec Nathalie Lecoultre.

1 réflexion sur “Jean-Luc Reichmann – Biographie”

  1. Ping : Laetitia Milot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.