Jean Reno – Biographie

Juan Moreno y Herrera-Jiménez, plus connu sous son nom de scène Jean Reno, est né à Casablanca, au Maroc, le 30 juillet 1948. Il a été découvert par Luc Besson, qui l’a aidé à se faire connaître en lui confiant des rôles principaux dans des films tels que Le Grand Bleu (1988), Nikita (1990) et Léon (1994). Il a également acquis une grande notoriété grâce à la comédie Les Visiteurs (1993) de Jean-Marie Poiré et ses suites.

Il est l’un des rares acteurs français à avoir eu une carrière significative aux États-Unis, jouant aux côtés de Meg Ryan et Kevin Kline dans French Kiss (1995), Tom Cruise dans Mission Impossible (1996), Matthew Broderick dans Godzilla (1998), Robert De Niro dans Ronin (1998), Tom Hanks dans Da Vinci Code (2005) et Steve Martin dans La Panthère rose (2006). Il a été nommé trois fois pour le César du meilleur acteur.

Biographie de Jean Reno

Juan Moreno y Herrera-Jiménez est né le 30 juillet 1948 à Casablanca, au Maroc, alors sous protectorat français, de parents espagnols originaires d’Andalousie (son père était originaire de Sanlcar de Barrameda, sa mère de Jerez de la Frontera) qui avaient fui le régime franquiste.

En 1970, la famille s’installe en France. Il n’a jamais perdu de vue que “[ses] racines sont avant tout espagnoles, andalouses”, bien qu’il ait été naturalisé français. Au retour de son service militaire en Allemagne, il choisit de poursuivre une carrière d’acteur et fonde une troupe de théâtre avec Didier Flamand.

Jean Reno débute dans des films comme Clair de Femme de Costa-Gavras (1979) et Le Dernier Combat de Luc Besson (1983), qu’il a rencontré sur le tournage de Bidasses aux grandes manœuvres. En 1985, il est reconnu pour son rôle dans le film Subway, aux côtés d’Isabelle Adjani, Christophe Lambert, Michel Galabru et Richard Bohringer.

À l’âge de quarante ans, l’acteur accède à une véritable célébrité avec le film Le Grand Bleu en 1988. Sous la direction de Luc Besson, son interprétation d’Enzo Molinari lui permet de s’imposer comme un acteur majeur du cinéma français et lui vaut sa première nomination au César du meilleur second rôle. Grâce au succès du film au Japon, il est engagé pour tourner des publicités pour la marque automobile Honda Orthia (1996).

L’année suivante, il retrouve le réalisateur pour incarner Victor, le “nettoyeur”, dans le film d’action Nikita. Mais c’est un cinéaste plus connu qui lui inspire une carrière dans la comédie. En effet, après lui avoir confié le rôle de l’espion Philippe Boulier, alias “le Squale”, dans la comédie d’action Opération Corned Beef, Jean-Marie Poiré lui confie le rôle de Godefroy de Montmirail dans sa comédie d’aventure fantastique Les Visiteurs. Le film a été un énorme succès économique lors de sa sortie en 1993, et il a fait de Reno et Christian Clavier un duo comique français légendaire. Reno a même été nommé pour le César du meilleur acteur.

Reno a confirmé son côté plus sombre en 1994, lorsqu’il a joué le rôle-titre de Léon, marquant sa cinquième coopération avec Luc Besson. Le film, qui l’oppose à une jeune Natalie Portman, a connu un succès exceptionnel en termes de distribution internationale, permettant à ses interprètes d’être remarqués par Hollywood. L’acteur est nommé pour la troisième fois au César du meilleur acteur. Bien qu’il ne soit pas très actif dans le doublage, il donne la voix française de Mufasa dans le film d’animation Le Roi Lion la même année.

L’année 1995 est marquée par un film mineur – la comédie Les Truffes de Bernard Nauer – mais aussi par deux films qui solidifient la position de l’acteur – le drame choral Au-delà des nuages de Michelangelo Antonioni, dans lequel il joue aux côtés de Sophie Marceau et John Malkovich, et enfin la comédie romantique américaine French Kiss de Lawrence Kasdan, avec Meg Ryan et Kevin Kline.

En 1996, il apparaît sur les affiches de deux films très attendus : la comédie d’aventure Le Jaguar, qui marque le retour de Francis Veber en France, et le thriller Le Jaguar. Reno y incarne Jean Campana, qui est opposé à Patrick Bruel, qui joue François Perrin. Puis il joue l’espion Franz Krieger dans le thriller d’action Mission Impossible, basé sur la série du même nom réalisée par Brian De Palma. Reno y incarne non seulement Tom Cruise, mais aussi sa compatriote Emmanuelle Béart.

En 1997, deux autres projets modestes ont vu le jour : La comédie fantastique Un amour de sorcière de René Manzor, basée sur la jeune actrice française Vanessa Paradis, et le drame britannique Pour l’amour de Roseanna de Paul Weiland. L’acteur se prépare à une année 1998 beaucoup plus importante. Il reprend la cotte de mailles de Godfrey de Montmirail pour Les Couloirs du temps : Les Visiteurs 2 ; il incarne ensuite des mercenaires français dans le blockbuster hollywoodien de science-fiction Godzilla de Roland Emmerich ; et il décline le rôle de l’agent Smith dans le thriller de science-fiction Matrix pour ce film (qui sera finalement confié à Hugo Weaving) 5. Enfin, dans le thriller d’action Ronin, il est dirigé par John Frankenheimer. Avec Robert De Niro, il partage l’affiche du film. De retour en France, la crédibilité internationale qu’il a acquise lui permet de financer de grands projets.

Il commence l’année 2000 en jouant aux côtés de Vincent Cassel dans le thriller épique Les Rivières pourpres de Mathieu Kassovitz. La popularité du film, malgré son ton sinistre, prouve le star power de l’acteur. Malgré cela, il revient au genre de la comédie en 2001 avec Wasabi, réalisé par Gérard Krawczyk et aidé par le formidable succès au box-office de Taxi 2. Cette production lui donne également l’occasion de s’adresser au peuple japonais ; l’acteur donne également la réplique à Ryko Hirosue.

Il a également tweeté l’affiche de la comédie romantique Jet Lag avec Juliette Binoche, une autre actrice française internationalement reconnue. La popularité du film éclipse le rôle de Jean-Marie Poiré, qui incarne Thibault de Malfète dans l’adaptation Les Visiteurs en Amérique, qui est également un échec critique. Enfin, en 2002, il fait partie de la distribution mondiale du film d’action Rollerball de John McTiernan, réalisé par le maître du cinéma d’action américain. Dans Matrix Reloaded et Matrix Revolutions, il privilégie cette position modeste à une position plus significative. L’acteur choisit de passer son temps avec sa famille en France.

En 2003, il confirme son investissement dans le cinéma français en retrouvant Francis Veber pour la comédie Tais-toi !, dans laquelle il collabore avec un autre monstre du cinéma français, Gérard Depardieu. Puis il reprend son rôle de Pierre Niemans dans Les Rivières pourpres 2 : Les Anges de l’Apocalypse, réalisé par Olivier Dahan et avec Benoît Magimel. Enfin, il renoue avec Christian Clavier pour la version d’Alain Berberian de L’Enquête sur les Corses.

Du côté européen, il porte l’ambitieux Empire des loups, une adaptation à gros budget coécrite et réalisée par Chris Nahon, d’après l’œuvre de Jean-Christophe Grangé. Jocelyn Quivrin et Arly Jover, tous deux jeunes, entourent l’acteur. Il apparaît ensuite dans la comédie familiale italienne Le Tigre et la Neige de Roberto Benigni, avant de retourner à Hollywood pour la comédie La Panthère rose de Shawn Levy et le blockbuster Le Da Vinci Code de Ron Howard, dans lequel il donne la réplique à sa compatriote Audrey Tautou.

En 2008, il fait partie du casting quatre étoiles du thriller Cash d’Éric Besnard, puis tourne plusieurs projets hollywoodiens en 2009, notamment la suite de La Panthère rose 2 de Harald Zwart, la comédie chorale Couples Therapy de Peter Billingsley et le thriller d’action Armored de Nimród Antal.

Ensuite, il a joué dans deux grands films français : d’abord, le thriller d’espionnage Le Premier Cercle de Laurent Tuel, puis le thriller L’Immortel de Richard Berry, basé sur le roman de Franz-Olivier Giesbert. Ce film, dans lequel Kad Merad joue l’antagoniste principal, est un échec tant critique que commercial. En demi-teinte, cet échec commence en l’an 2010.

Il débute la décennie avec deux comédies françaises qui passent inaperçues : On ne choisit pas sa famille, réalisé par son précédent partenaire de jeu Christian Clavier, et la comédie culinaire Comme un chef, dans laquelle il joue le chef face à Michal Youn devant la caméra de Daniel Cohen. De même, Rob Cohen réalise le film d’action Alex Cross, troisième volet d’une trilogie commencée en 1997.

Après cela, il accepte de tourner pour la télévision dans le cadre d’une coproduction internationale. Jo est une série télévisée de procédure policière qui a été diffusée pour la première fois sur TF1 en 2013. En 2014, il joue dans la comédie dramatique Avis de mistral de Roselyne Bosch, qui lui permet de refaire surface avec des personnages plus sensibles. Cependant, la grande production Benoît Brisefer : Les Taxis rouges est un flop retentissant en conclusion de l’année. Days and Nights, une comédie dramatique chorale américaine écrite et réalisée par Christian Camargo, connaît une sortie très restreinte.

En 2015, il joue dans le film d’action français bien accueilli Antigang, réalisé par Benjamin Rocher, et accepte de jouer un rôle similaire à celui d’Avis de Mistral dans le drame d’aventure L’Aigle et l’Enfant de Gerardo Olivares. Deux films attendus ont reçu de mauvaises critiques en 2016 : Les Visiteurs : La Révolution, une suite aux films précédents de Jean-Marie Poiré, et le mélodrame The Last Face, réalisé par l’icône hollywoodienne Sean Penn.

En 2019, le film d’animation Le Roi Lion sera adapté en film live, avec Jean Reno qui reprendra son rôle de Mufasa. En octobre 2019, il signe un appel contre l’interdiction de la corrida aux mineurs proposée par la députée Aurore Bergé dans une proposition de loi sur le bien-être animal 7, aux côtés de 40 personnalités du monde du spectacle et de la culture, dont Denis Podalydès, Pierre Arditi, l’ancienne ministre de la Culture Françoise Nyssen et le journaliste Patrick de Carolis.

Vie privée

Jean Reno est le père de six enfants issus de trois mariages. Sandra (née en 1978) et Michael (né en 1981) sont les enfants de son mariage de 1977 avec Geneviève (née en 1980). Ils ont divorcé en 1988. Tom (né en 1996) et Serena (née en 1996) sont les enfants de son mariage avec Nathalie Dyszkiewicz, dont il a divorcé en 2001. (née en 1998).

L’acteur a épousé Zofia Borucka, un mannequin britannique, le 29 juillet 2006, et ils ont deux enfants, Cielo (né en 2009) et Dean (né en 2011). Il a également un petit-fils, Ange, qui est né en septembre 2013 de sa fille aînée Sandra. Jean Reno est également le parrain de Jade Smet, la fille de Johnny et Laeticia Hallyday. Il a déclaré dans une interview à l’Express, fin mai 2017 qu’il souffrait d’un diabète de type 2 depuis dix-sept ans.

Cinéma

1979 : L’Hypothèse du tableau volé de Raoul Ruiz : un personnage du tableau

1979 : Clair de femme de Costa-Gavras : l’agent de la circulation

1980 : Voulez-vous un bébé Nobel ? de Robert Pouret : Bernier

1981 : Les Bidasses aux grandes manœuvres de Raphaël Delpard : le lieutenant Zag

1981 : On n’est pas des anges… elles non plus de Michel Lang

1982 : La Passante du Sans-Souci de Jacques Rouffio : la petite frappe

1983 : Le Dernier Combat de Luc Besson : la brute

1983 : Signes extérieurs de richesse de Jacques Monnet : Marc Letellier

1984 : Ne quittez pas de Sophie Schmit (court métrage)

1984 : Alea de Francis Lemmonnier (court métrage)

1984 : Notre histoire de Bertrand Blier : un voisin

1985 : Le téléphone sonne toujours deux fois de Jean-Pierre Vergne : l’homme de confiance de Marraine

1985 : Strictement personnel de Pierre Jolivet : le détective Villechaize

1985 : Subway de Luc Besson : le batteur

1986 : Zone rouge de Robert Enrico : Leccia

1986 : I Love You de Marco Ferreri : le dentiste

1988 : Le Grand Bleu de Luc Besson : Enzo Molinari

1990 : Nikita de Luc Besson : Victor, le « nettoyeur »

1990 : L’Homme au masque d’or, d’Éric Duret : le père Victorio Gaetano

1991 : L’Opération Corned Beef de Jean-Marie Poiré : l’espion Philippe Boulier dit « le Squale »

1992 : Loulou Graffiti de Christian Lejalé : Pique la lune

1993 : Les Visiteurs de Jean-Marie Poiré : Godefroy de Montmirail

1994 : Léon de Luc Besson : Léon

1995 : Les Truffes de Bernard Nauer : Patrick

1995 : Par-delà les nuages de Michelangelo Antonioni : Carlo

1995 : French Kiss de Lawrence Kasdan : Jean-Paul

1996 : Le Jaguar de Francis Veber : Jean Campana

1996 : Mission impossible de Brian De Palma : Franz Krieger

1997 : Un amour de sorcière de René Manzor : Molok

1997 : Les Sœurs Soleil de Jeannot Szwarc : un spectateur

1997 : Pour l’amour de Roseanna de Paul Weiland : Marcello

1998 : Les Couloirs du temps : Les Visiteurs 2 de Jean-Marie Poiré : Godefroy de Montmirail

1998 : Godzilla de Roland Emmerich : Philippe Roache

1998 : Ronin de John Frankenheimer : Vincent

2000 : Les Rivières pourpres de Mathieu Kassovitz : le commissaire Pierre Niemans

2001 : Wasabi de Gérard Krawczyk : Hubert Fiorentini

2001 : Les Visiteurs en Amérique de Jean-Marie Poiré : Thibault de Malfète

2002 : Rollerball de John McTiernan : Alexis Petrovitch

2002 : Décalage horaire de Danièle Thompson : Félix

2003 : Tais-toi ! de Francis Veber : Ruby

2004 : Les Rivières pourpres 2 : Les Anges de l’apocalypse de Olivier Dahan : Pierre Niemans

2004 : L’Enquête corse de Alain Berberian : Ange Leoni

2005 : L’Empire des loups de Chris Nahon : Jean-Louis Schiffer

2005 : Hôtel Rwanda de Terry George : le président de Sabena Airlines

2005 : Le Tigre et la Neige de Roberto Benigni : Fouad

2005 : Da Vinci Code de Ron Howard : le commissaire Bézu Fache

2005 : Flyboys de Tony Bill : le capitaine Thenault

2006 : La Panthère rose de Shawn Levy : Ponton

2008 : Cash de Éric Besnard : Maxime Dubreuil

2009 : La Panthère rose 2 de Harald Zwart : Ponton

2009 : Blindés de Nimród Antal : Quinn

2009 : Le Premier Cercle de Laurent Tuel : Milo Malakian

2009 : Thérapie de couples de Peter Billingsley : Marcel

2010 : L’Immortel de Richard Berry : Charly Mattei

2010 : La Rafle de Roselyne Bosch : Dr. David Sheinbaum

2011 : On ne choisit pas sa famille de Christian Clavier : Luix

2012 : Comme un chef de Daniel Cohen : Alexandre Lagarde

2012 : Margaret de Kenneth Lonergan : Ramon

2012 : Les Seigneurs d’Olivier Dahan : lui-même

2012 : Alex Cross de Rob Cohen : Léon Mercier

2014 : Avis de mistral de Roselyne Bosch : Paul

2014 : Hector et la Recherche du bonheur de Peter Chelsom : Diego

2014 : Benoît Brisefer : Les Taxis rouges de Manuel Pradal : Poilonez

2014 : Days and Nights de Christian Camargo : Louis

2015 : Antigang de Benjamin Rocher : Buren

2016 : L’Aigle et l’enfant (Brothers of the Wind) de Gerardo Olivares : Danzer

2016 : Les Visiteurs : La Révolution de Jean-Marie Poiré : Godefroy de Montmirail

2016 : The Last Face de Sean Penn : Docteur Mehmet Love

2016 : La Promesse (The Promise) de Terry George : Amiral Louis Dartige du Fournet

2017 : Mes trésors de Pascal Bourdiaux : Patrick

2017 : The Adventurers de Stephen Fung : Pierre Bisette

2017 : La Fille dans le brouillard (La ragazza nella nebbia) de Donato Carrisi : Augusto Flores

2019 : Cold Blood Legacy : La Mémoire du sang de Frédéric Petitjean : Henry

2019 : 4 latas de Gerardo Olivares : Jean-Pierre

2020 : Anya (Waiting for Anya) de Ben Cookson : Henri

2020 : Da 5 Bloods : Frères de sang (Da 5 Bloods) de Spike Lee : Desroches

2020 : The Doorman de Ryûhei Kitamura : Victor Dubois

2020 : Bronx d’Olivier Marchal : Ange Leonetti

2020 : Le Dernier voyage de Romain Quirot : Henri W. R.

Courts métrages

1981 : L’Avant-dernier de Luc Besson

1983 : Ballade sanglante de Sylvain Madigan

1993 : Paranoïa de Frédéric Forestier et Stéphane Gateau

1993 : La Vis de Didier Flamand : Monsieur K

César du meilleur court métrage à la 20e cérémonie des César de 1995

2010 : The Philosopher12 de Abdulla Alkaabi : Baggio

2016 : Las pequeñas cosas de Alberto Rodríguez : Jean-Pierre

Téléfilms

1985 : Un homme comblé de Paula Delsol : Joël

1986 : Et demain viendra le jour de Jean-Louis Lorenzi

1986 : Série noire : Pour venger pépère de Joël Séria : Christiani

1987 : Monsieur Benjamin de Marie-Hélène Rebois : Rommin

1993 : Les Aventuriers d’Eden River de Don Kent : Charlie Bert

2020 : I love you coiffure de Muriel Robin : M. Rimbaud

Séries

1980 : L’Aéropostale, courrier du ciel de Gilles Grangier : Moraglia

1983 : Quelques hommes de bonne volonté de François Villiers

1984 : Allô Béatrice de Jacques Besnard

1985 : Tender Is the Night de Robert Knights

2013 : Jo de Sheree Folkson, Kristoffer Nyholm, Stefan Schwartz et Charlotte Sieling : Joachim Saint-Clair

2020 : Dix pour cent, saison 4 épisode 6 : lui-même

2020 : Die Hart, série télévisée de Kevin Hart : Claude Van De Velde

Clips

1985 : It’s Only Mistery d’Arthur Simms pour le film Subway

1999 : Partie de cartes de Johnny Hallyday, réalisé par Cyril Sebas

2003 : I’ll See It Through de Texas

Publicité

Jean Reno a été la voix off des publicités EDF/GDF dans les années 1990 avec son slogan : « Nous vous devons plus que la lumière ».

En 2011, Jean Reno reprend le personnage de Doraemon lors d’une publicité pour le constructeur automobile Toyota.

En 2012, habillé d’un costume blanc et de chaussures blanches, Jean Reno fait la publicité de la chaîne payante SKY en Allemagne.

En mars 2016, comme en 2011, il joue une publicité japonaise pour Toyota.

En mai 2016, il joue dans un court-métrage promotionnel pour la marque de bière espagnole Estrella Damm au côté de l’actrice Laia Costa13.

Doublage

Jean Reno en 2012.

Films doublage

1993 : L’Incroyable Voyage de Duwayne Dunham : Shadow, le Golden Retriever14 (Don Ameche)

1997 : Le Cinquième élément de Luc Besson : Mondoshawan / Shadow (Clifton Lloyd Bryan)

2011 : Zookeeper de Frank Coraci : Bernie, le gorille (Nick Nolte) (voix)

2014 : Paris Story de Jean-Louis Remilleux : narration

2019 : Le Roi lion : Mufasa (James Earl Jones) (voix)

Films d’animation

199215 : Porco Rosso (Kurenai no buta) de Hayao Miyazaki : Porco Rosso

1994 : Le Roi lion : Mufasa

2001 : Atlantide, l’empire perdu : Vincenzo « Enzo » Santorini

2006 : Souris City : Ze Frog (VF et VO)

2006 : O Gengis de Alan Simon : le narrateur

2012 : Le Jour des corneilles de Jean-Christophe Dessaint : le père Courge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.