Le débat sur Gims enflamme le plateau de TPMP

Gims était sur les devants de la scène de TPMP, avec les chroniqueurs, qui ont eu débattre sur le plateau, afin d’indiquer s’il devait, ou non, obtenir sa nationalité française. Effectivement, c’est un chanteur que les français adorent, mais il a été très maladroite lors de ses dernières sorties médiatiques.

Son parcours de rapeur

De son vrai nom Gandhi Djuna, Gims est originaire de la République Démocratique du Congo. Il est un auteur-compositeur-interprète et rappeur né le 6 mai 1986 à Kinshasa. Marié à DemDem Djuna, il vit au Maroc mais a grandi et a fait ses exploits lucratifs en France. Musulman, Gims demande à être français.

Les taxes en France

Déjà, notons qu’il y a déjà un gros avantage concernant les taxes réservées aux artistes. Ceci pourrait être une des raisons de la star. En effet, évoluant en carrière solo depuis sa séparation avec le groupe musical Sexion d’Assaut, Gims est devenu un artiste indépendant. À cette classe de la population, on attribue une taxe que cette dernière pourrait payer en se basant sur les TVA collectées. Le taux intermédiaire s’élève à 10%. Et une réduction de 0.8% sera remarquée si l’artiste a la qualité de droits d’auteur. Toutefois, Gims serait freiné dans sa requête, d’autant plus que cela s’est déjà produit une fois déjà par le passé.

Gims, polygame et communautariste?

L’on pourrait croire que les rumeurs à propos de son statut sur la polygamie et aussi sur le communautarisme pourraient être un frein à cette requête. D’une part, certains médias et internautes ont affirmé le rappeur mènerait une vie de polygamie. En réponse à cette information, Gims disait : “C’est totalement faux. Je vis avec DemDem et les enfants. Je me suis marié une seule fois. Je ne l’ai jamais dit publiquement. Je n’ai jamais voulu m’attarder sur cette rumeur.” La rumeur est démentie.

D’autre part, Gims affirmait : “Est-ce que les compagnons ont fêté le Nouvel An ? Non. Les gars, s’il vous plaît arrêtez. Je souffre avec ça. C’est un pas de plus vers la mort. On ne fête pas ça. Ça ne fait pas partie de nos convictions, venez on se concentre sur nos trucs à nous. Ce n’est pas méchant. Mais restons forts sur nos valeurs.” Cette affirmation, diffusée à travers une vidéo, a été qualifiée de communautarisme de la part de Valérie Pécresse, candidate à l’élection présidentielle et qui avait le soutien de Gims durant sa campagne pour les élections régionales.

Le clash avec Darmanin

Le dernier mot revient prioritairement au Ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin qui estime que les propos de Gims ne sont « pas une bonne preuve d’assimilation à la société française ». « Je ne vais pas rentrer dans les cas particuliers, mais on a déjà refusé la nationalité française à ce monsieur. Je veux dire qu’il y a un article très simple du Code civil, l’article 21-24 : “Nul ne peut être naturalisé s’il ne justifie de son assimilation à la communauté française”.

De manière générale, les tenants de l’islam rigoriste ne sont pas une bonne preuve de l’assimilation à la communauté française » a-t-il expliqué. « Moi, j’assume le fait que des instructions sont très clairement données pour refuser la nationalité française, qu’on soit connu ou pas connu, lorsqu’on est tenant d’un islam rigoriste » a-t-il développé.

A noter qu’il connaissait Kelly, puisqu’elle avait déjà fait une apparition dans son clip, alors qu’elle n’était pas connue. Néanmoins, elle ne l’a pas défendue sur le plateau de TPMP, lui reprochant ses récentes déclarations.

2 réflexions sur “Le débat sur Gims enflamme le plateau de TPMP”

  1. Ping : Dr Saldmann livre ses secrets de santé sur TPMP

  2. Ping : Le père d'élève qui dénon un cours raciste réagit dans TPMP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *