Michel Sardou

Michel Sardou est un chanteur et acteur français né le 26 janvier 1947 à Paris. Michel Sardou, fils des comédiens Fernand et Jackie Sardou et petit-fils de Valentin Sardou, est le descendant d’un héritage familial dans le domaine du spectacle qui remonte au milieu du XIXe siècle. Il est l’un des chanteurs français les plus populaires, ayant écrit ou co-écrit d’innombrables singles.

Biographie

Michel Sardou est né à Paris le 26 janvier 1947. Il ne pouvait que se retrouver sur scène en tant que fils des comédiens Fernand et Jackie Sardou. Il commence à écrire des chansons avec l’aide d’un certain Michel Fugain au milieu des années 1960.

Après avoir été découvert par Barclay, il enregistre son premier 45 tours, “Le Madras”, en 1965. Michel Sardou revient après son service militaire avec “Les Ricains”, une chanson hommage aux relents de scandale à l’heure où Charles De Gaulle condamne l’engagement américain au Vietnam.

La réputation de Michel Sardou en tant que dur à cuire qui ne mâche pas ses mots fait déjà son chemin, ce qui lui vaut d’être licencié de Barclay. Le chanteur signe alors chez Tréma Records. La popularité de ses singles successifs, “Les Bals Populaires” et “J’habite en France”, lui permet de conquérir le grand public. En 1973, sort “La Maladie d’amour”, suivi de “Le Rire du Sergent” ou “Le France” en 1974. Le chanteur s’est construit un catalogue de chansons dont les paroles représentent sa fougue au fil des années.

Les couvre-chefs à roulettes du chanteur commencent dans les années 1970. Il enregistre “Je suis pour” en 1976, une chanson qui exprime ses sentiments envers la peine de mort. Michel Sardou continue d’alimenter le débat sur des sujets délicats. “La Java de Broadway” et “En chantant” l’année suivante sont incontestablement plus agréables.

Les années 80 s’ouvrent sur de fantastiques envolées lyriques vers l’Irlande (“Les Lacs du Connemara”) et l’Afrique (“Afrique Adieu”), sans oublier l’accrocheur “tre une woman”. Michel Sardou, quant à lui, n’a pas abandonné la polémique avec “Vladimir Ilitch”, une œuvre critique du communisme, ou “Les Deux Ecoles”, un texte critique de l’école privée. Ses prises de position abrasives font désormais partie de sa personnalité.

Il enregistre plusieurs chansons avec son amie Sylvie Vartan en 1983, dont le tube “La première fois qu’on s’aimera”. Il chante le sort des femmes voilées dans “Musulmanes” en 1986, qui sera accompagné d’un film. La décennie débute avec la sortie de l’album “Le Privilège”, dont la chanson-titre dépeint l’homosexualité masculine de l’époque. Puis, en 1992, avec “Le Bac G”, une chanson que certains considèrent comme méprisante et condescendante, une nouvelle bataille éclate.

Simultanément, il continue à progresser dans son métier d’acteur, jouant dans une pièce de Neil Simon. Ses adorateurs sont toujours là pour le saluer à chaque sortie d’album et à chaque événement. Les albums ” Selon qui vous êtes ” (1994), ” Salut ” (1997), et ” Français ” (2000), au titre qui divise, sont tous des succès commerciaux.

Sardou prend la direction du Théâtre de la Porte Saint-Martin en 2001, désireux de perpétuer l’héritage familial de la scène. En septembre 2002, il présente “L’Homme en Question” de Félicien Marceau avec Brigitte Fosset et son fils Davy. En 2005, Michel Sardou change de maison de disques et sort “Du Plaisir”, un nouvel album qui contient un duo avec Garou intitulé “La rivière de notre enfance”.

Le nouveau CD et DVD de Michel Sardou, Live at the Palais des Sports, est paru en 2005. Il entame ensuite une tournée qui durera jusqu’à la fin de l’année. Les quarante ans de carrière du chanteur sont commémorés par un nouvel opus, “Hors format”, qui est sorti en 2007. Il s’agit d’un double album de vingt-trois titres produits par Robert Goldman, Jacques Veneruso, Didier Barbelivien et Daran, qui comprend un duo avec Chimène Badi, “Le Chant des Hommes”. Ensuite, Michel Sardou fait une visite guidée.

A l’occasion de ses quarante ans de carrière, l’intégrale de ses chansons, ainsi que ses cent plus beaux titres, sortiront en novembre 2007.

“Et qu’on n’en parle plus”, raconte celui qui s’est rarement livré à des confidences dans une biographie en 2009, contre vents et marées. Le 30 août 2010, l’artiste sort un nouvel album intitulé “tre une femme 2010”. Puisque Michel Sardou reprend sa chanson phare “Femme des années 80” sur cette nouvelle production, c’est l’occasion d’apprendre ce que sont devenues celles qu’il a chantées il y a vingt ans.

Un duo avec Céline Dion est inclus dans “etre une femme 2010”. Sur le titre “Voler”, les deux interprètes combinent leurs voix. L’artiste prend ensuite la parole sur les autoroutes françaises pour défendre sa nouvelle œuvre. Il contient une série de dix-neuf concerts à l’Olympia à Paris.

En mars 2011, il se sépare de son producteur, Jean-Claude Camus, et recommence à travailler avec Gilbert Coullier. Michel Sardou sort le best-of “Les Grands Moments” en octobre 2012 pour commémorer ses cinquante ans de carrière. Le CD comprend une version inédite de son tube “Le France”, qui est désormais disponible en single.

Le 30 novembre 2012, Michel Sardou donne le coup d’envoi de sa tournée internationale “Les Grands Moments”, au cours de laquelle il interprète en direct les chansons qui l’ont propulsé vers la gloire. Jusqu’en décembre 2013, l’artiste sillonnera la France, mais aussi la Belgique, la Suisse, le Canada, le Luxembourg, Monaco et le Liban. Michel Sardou donne six concerts à l’Olympia début juin 2013 et continue de remplir les Zéniths de France jusqu’à l’automne.

Cependant, suite à des problèmes de santé, il doit écourter sa tournée et prendre un congé sabbatique de la musique. En 2014, il remonte sur scène avec la pièce d’Eric-Emmanuel Schmitt ” Si on recommençait “, mise en scène par Steve Suissa. Il revient avec Eric Assous en 2016 et 2017 pour se produire dans “Représailles” à Paris, suivi d’une tournée en France, en Belgique et en Suisse.

Son 26e et dernier album, ” Le choix du fou “, est sorti en octobre 2017. Il est numéro un des ventes une semaine après sa sortie. Il s’est ainsi écoulé à plus de 200 000 exemplaires en moins de trois mois. Il y a dix morceaux qui ne sont pas encore sortis.

Simultanément, “Sardou et nous”, un album de jeunes artistes reprenant ses chansons, lui permet de toucher un public beaucoup plus jeune que ses fans inconditionnels. “Maintenant, j’ai une clientèle qui va de cinq à douze ans”, a-t-il révélé, un peu étonné, dans l’émission “On n’est pas couché” en 2015. La bande originale du film “La famille Bélier”, où Louane interprète plusieurs de ses chansons, est sans doute une influence.

Michel Sardou a publié 26 albums studio et 18 albums live au cours de ses cinquante ans de carrière (plus de 350 chansons). Il a remporté quatre Grammy Awards et a vendu plus de 100 millions d’enregistrements dans le monde. Cependant, sa notoriété en tant que l’un des musiciens français les plus connus ne l’empêche pas de souhaiter se retirer de la musique.

Michel Sardou a commencé sa tournée de “remerciements” pour son public “Dernière danse” le 26 décembre à La Seine Musicale de Boulogne-Billancourt. Le 24 mars 2018, l’auteur-compositeur-interprète donnera son dernier concert au même endroit. La quasi-totalité des concerts en France, en Suisse et en Belgique affichent complet.

“Dernière danse” comprend un hommage à Barbara, dont il interprète “L’Aigle black”, ainsi que 24 compositions de Sardou. Il est accompagné de 31 musiciens. Les générations, charmées, s’unissent en public. Il leur donne rendez-vous… sur les planches. Issu d’une famille de comédiens, Michel Sardou n’a arrêté de chanter que pour se consacrer à son métier de comédien.

Vie privée

Michel Sardou a épousé Françoise Pettré en 1965, alors qu’il avait dix-huit ans, afin d’être libéré de l’autorité parentale, l’âge légal de la majorité étant alors de vingt et un ans. Sandrine est leur premier enfant, née le 15 janvier 1970, et Cynthia est née le 4 décembre 1973. En 1977, ils se séparent.

Le 14 octobre 1977, il épouse en secondes noces Elizabeth Haas, dite “Babette” (sœur de l’astrologue Christine Haas). Romain, né le 6 janvier 1974 (un mois après sa demi-sœur Cynthia), et Davy, né le 1er juin 1978, sont ses fils. Cependant, leur relation difficile, qui a duré plus de deux décennies et a été marquée par l’infidélité, conduit à leur divorce en 1998. Depuis leur séparation, le chanteur affirme avoir gardé un contact cordial avec elle.

Le 11 octobre 1999, Michel Sardou épouse Anne-Marie Périer, ancienne rédactrice en chef de Elle. Dans sa mairie, Nicolas Sarkozy, alors maire de Neuilly-sur-Seine, s’est chargé de les rapprocher.

Le fait que son premier fils Romain soit devenu écrivain, et notamment son second fils Davy, soit devenu acteur, perpétue l’héritage artistique de la famille Sardou. Dans une interview accordée au Figaro, Davy proclame : “Il y avait quelque chose de différent. Je n’ai pas choisi cette carrière par hasard, et je ne me suis pas convaincu que je devais faire perdurer la dynastie pour que mes proches soient heureux de moi. C’était un désir ardent de jouer.”

La fille de Michel Sardou, Cynthia, a été mise en lumière dans les médias en 1999, bien qu’il ait toujours été assez discret sur sa vie privée. Le soir du 24 décembre 1999, le journaliste a été violé par un gang alors qu’il s’apprêtait à monter dans son véhicule. Dans son livre Appelez-moi Li Lou, paru en 2005, elle décrit le traumatisme qu’elle a subi. Elle avait gardé une distance glaciale avec son père pendant de nombreuses années, mais elle apprécie aujourd’hui son soutien.

Michel Sardou a cinq petits-enfants : Los (fille de Sandrine), Aliénor, Gabriel, Victor-Scott (enfants de Romain), et Lucie (petite-fille de Sandrine) (fille de Davy). Sardou est également connu pour avoir entretenu des relations amicales avec le président de la République François Mitterrand, qui lui a remis la Légion d’honneur malgré des idées politiques qui lui étaient a priori hostiles. L’ancien président Nicolas Sarkozy a assisté à son concert à l’Olympia le 7 juin 2013, mais a ensuite pris ses distances avec lui.

Il est un passionné de chevaux et de sports équestres depuis les années 1970. En 2011, il prend la décision de se lancer dans l’industrie des courses et finit par acheter sept chevaux de course. Le Prix de Louvigny a été remporté par l’un de ses chevaux en 2015.

Sardou vit depuis 2010 dans un manoir du XVIe siècle à Benerville-sur-Mer, dans le Calvados, près de Deauville, après avoir passé du temps en Corse, à Miami et à Megève. Il s’est rendu fréquemment à Sainte-Maxime, dans sa propriété de Guerrevieille et au Tennis Club de Beauvallon dans les années 1980.

Critiques

Tout au long de sa carrière, Michel Sardou a cristallisé plusieurs polémiques, réactions hostiles et querelles. Ses chansons ont une composante socio-économique, voire politique, qui dépasse largement le simple cadre musical. Sardou a su susciter des émotions au plus haut niveau de l’Etat, en commençant par Les Ricains en 1967, qui ont été mis hors la loi par le Général de Gaulle, et en terminant par le Bac G en 1992, qui lui a valu le titre de “saltimbanque” par le ministre de l’Education nationale de l’époque, Lionel Jospin. En revanche, les controverses du chanteur connaissent leur apogée dans les années 1970.

Ce sont surtout les chansons de Michel Sardou qui sont à l’origine des griefs à son encontre, généralement à cause de certaines phrases ou mots, mais aussi à cause des opinions véhiculées ou des prises de position. Michel Sardou est surtout considéré comme sexiste, homophobe et fasciste par ses détracteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.